Discours programme : du réchauffé qui ne résoudra pas les malaises sociaux, dit la CTSP

Avec le soutien de

La Confédération des Travailleurs du Secteur Privé a vivement critiqué le programme d’action 2012-2015. Reaz Chuttoo, un des dirigeants de la confédération syndicale, estime que ce programme ne propose aucune solution pour venir à bout des malaises sociaux.

« Du réchauffé. » C’est ainsi que Reaz Chuttoo qualifie le discours programme présenté par la présidente par intérim de la République, Monique Ohsan-Bellepeau, le lundi 16 avril. Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 17 avril au centre social Marie-Reine-de-la-Paix, le dirigeant syndical est d’avis que ce programme ne propose aucune solution pour résoudre les problèmes de société.

« L’inégalité qui existe entre les pauvres et les riches ne cesse de s’agrandir et je ne vois pas comment ce programme viendra résoudre cet écart », soutient-il. Reaz Chuttoo s’est notamment attardé sur l’action gouvernementale qui vise à éradiquer la pauvreté.

« En 1995, il était question d’éradication de la pauvreté. En 2005 l’action gouvernementale a porté sur l’éradication de l’extrême pauvreté. Finalement, en 2012 il est question de l’éradication de la pauvreté technique chronique. Ce qui fait que le gouvernement est en train de rétrécir son champ d’action », a-t-il avancé.

Reaz Chuttoo a aussi commenté le quatrième chapitre du discours programme qui met en avant les intentions du gouvernement pour diminuer les risques de cancer. Le syndicaliste soutient ne pas prendre cette mesure au sérieux, car si le gouvernement souhait réellement combattre le cancer il aurait du s’attaquer à la présence de l’amiante dans des maisons EDC destinées aux plus démunis.

Les interventions du syndicaliste Vinod Seegum et du président de l’Association for the Protection of the Environment and Consumers (APEC) sur les antennes de la Mauritius Broadcasting Corporation quelques heures après la présentation du discours programme ont fait l’objet de critiques de Reaz Chuttoo.

« Le langage tenu par Vinod Seegum est honteux pour la classe syndicale, tandis que l’intervention de Suttyhudeo Tengur laisse comprendre qu’il sera certainement le prochain Ombudsperson de la consommation », a-t-il affirmé.

La présidente de la CTSP, Jane Ragoo, a, de son côté, fait une virulente sortie contre le ministre du Travail, Shakeel Mohamed. En effet, un article publié dans le journal Week-End fait état de la tenue d’un pique-nique que souhaite organiser Shakeel Mohamed le jour de la fête du Travail.

« Il est en train de convaincre les employés et employeurs à se rendre à ce pique-nique tout en faisant un petit détour à Vacoas où le Parti Travailliste tiendra un meeting. C’est tout à fait révoltant. J’espère que les travailleurs déclineront cette invitation avec force », a-t-elle dit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires