Discours programme 2010-2015: «un radar pour les pluies torrentielles»

Avec le soutien de

Six paragraphes du discours-programme 2010-2015 étaient consacrés aux «Natural Disasters and extreme weather events» annonçant une série de mesures, dont l’achat d’un radar, pour contrer le «risque croissant» du changement climatique.
 

«Le gouvernement acquerra un radar météorologique pour accroître la capacité des services météorologiques dans l’émission des avertissements de pluies torrentielles et cycloniques». Les promesses du discours-programme du gouvernement Parti travailliste-Parti mauricien social démocrate-Mouvement socialiste militant (PTr-PMSD-MSM) fraîchement sorti des urnes en 2010 se voulaient rassurantes.
 

Faisant état du «increasing risk» dû au changement climatique, l’ancien président de la République Sir Anerood Jugnauth avait présenté au nom du gouvernement, une série de mesures dans le discours-programme 2010-2015. Des annonces claquées sur les recommandations du rapport Domah sur les inondations meurtrières de 2008 et qui avaient pour objectif de permettre «une prise de décision basée sur des informations scientifiques».
 

Outre l’achat d’un radar, le gouvernement se proposait d’encourager la recherche, d’aller vers la coopération régionale et internationale.
 

Il était également prévu qu’un deuxième sismographe soit installé à Rodrigues après celui de Vacoas. En dernier lieu le gouvernement avait préconisé la création d’un Disaster Management Centre qui aurait été responsable de la gestion des catastrophes naturelles.
 

Toutefois, aucun de ces projets ne figure dans le discours-programme 2012-2015 prononcé le 16 avril 2012.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires