Discours de chef de parti de Ramgoolam devant les jeunes

Avec le soutien de

Lors du lancement de la politique nationale 2010-2014 pour la jeunesse à Grand-Baie, Navin Ramgoolam, a été moins Premier ministre que leader du PTr.

L’occasion était belle et il ne fallait pas la rater. Face à une jeune assistance, Navin Ramgoolam a fait le procès de son principal adversaire, le MMM. «Allez voir, si vous avez le temps, les décisions prises par le PTr dans le passé et qui étaient contestées par l’opposition d’alors. Une opposition qui est toujours la même aujourd’hui», dit-il en direction de la jeune assistance, le 12 août lors du lancement de cette politique nationale.

C’est davantage dans le ton et le message adressé aux jeunes que Navin Ramgoolam s’est comporté en leader de parti qu’en chef de gouvernement. Son discours est ainsi davantage dans la tonalité d’une campagne électorale.

Il a, à maintes reprises, égratigné l’opposition MMM qui est celle-là même, selon lui, qui était opposée aux décisions des travaillistes dans le passé. Il évoque, à cet effet, l’éducation gratuite, le droit de vote à 18 ans et récemment le transport gratuit.

Il a tenu à faire comprendre aux jeunes, un électorat certainement non négligeable, que c’est le PTr qui a toujours misé sur les jeunes du pays.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires