DHT: La GTU menace d’organiser une manif

Avec le soutien de

«Il semble que le ministère ne bougera pas tant qu’une manif n’est organisée devant ses locaux», soutient la Government Teachers Union (GTU), jugeant que le ministère tarde à nommer les Deputy Head Teachers (DHT) à Maurice et à Rodrigues.

«La nomination des DHT tarde encore et toujours», réitère la GTU. Elle compte sur une réunion prévue «incessamment» avec le Secrétaire permanent du ministère de l’Education pour aborder ce sujet.

Toutefois, la GTU met en garde ceux qui aspirent aujourd’hui au poste de DHT. «Ceux concernés par le retard actuel auront à prendre un engagement ferme avec la GTU pour quelque forme de protestation», précise son président, Vinod Seegum (photo). Cet avertissement découle d’une déception qu’a ressentie la GTU en 2007. Lors de la manifestation qu’elle avait mis en œuvre pour les aspirants DHT, qui étaient à cette époque, au nombre de 200, uniquement deux d’entre eux s’y sont présentés. «Ceux qui téléphonaient au bureau à longueur de journée brillèrent par leur absence», rappelle ironiquement Vinod Seegum.

La nomination de DHT à Rodrigues n’a, elle également, pas été effectuée. La GTU a écrit à la Commission de l’Education de Rodrigues, suite aux représentations faites par des enseignants Rodriguais pour le retard dans la nomination aux postes de DHT, en ce sens. Mais, dans une lettre datée du 21 avril 2009, la Commission a informé la GTU qu’il n’y a actuellement aucun poste vacant pour le poste de DHT à Rodrigues.

«Notez que les 17 postes de DHT sont tous occupés et que la nomination se fait sur la base de l’ancienneté», souligne la GTU à cet effet.


Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires