Deva Virahsawmy : « Il n’a jamais été question d’alliance entre le PTr et le MMM »

Avec le soutien de

Le secrétaire-général du Parti Travailliste (PTr), Deva Virahsawmy, remet les pendules à l’heure. Il déclare qu’il n’y a jamais été question d’alliance entre les rouges et mauves.

L’alliance entre le PTr et le Mouvement Militant Mauricien (MMM) n’aurait uniquement été qu’un souhait de Paul Bérenger? C’est ce qu’a affirmé Deva Virahsawmy lors d’un point de presse ce samedi 20 août à Port-Louis.

Nita Deerpalsing, directrice de communication du PTr, a mis les points sur les i. Elle déclare, elle aussi qu’il n’a jamais été question d’alliance avec le MMM. «Le Premier ministre ne veut pas d’une victoire 60-0 aux côtés d’un homme aussi instable que Bérenger», affirme-t-elle.

Le secrétaire-général du PTr a donné sa version des faits sur ce que certains avaient interprété comme des tractations d’alliance. «Le Premier ministre a rencontré le leader de l’opposition uniquement pour parler. Et, il n’a jamais été question d’alliance entre le MMM et le PTr. C’est Paul Bérenger qui a déclaré que l’alliance avait déjà été conclue», déclare Deva Virahsawmy. «Bérenger s’est également prononcé sur le partage des tickets pour les élections générales, sur ceux qui seront candidats aux municipales, sur les ambassadeurs… Certains au MMM se voyaient déjà comme président de corps paraétatique», ajoute-t-il avec une pointe d’ironie.

Deva Virahsawmy n’a pas ménagé ses propos à l’encontre de Paul Bérenger.&nbsp Selon lui, les propos de Paul Bérenger étaient tellement convaincants que plusieurs militants, de peur de ne pas obtenir de tickets au sein de l’alliance rouge-mauve, ont sollicité l’aide du PTr pour qu’il intercède en leur faveur auprès de Bérenger.

Le PTr attend maintenant la réaction du leader des Mauves. «On est sûr qu’il déclarera que l’alliance n’a pas été conclue à cause de Navin Ramgoolam, de l’insécurité ou du subutex. Mais tout allait bien quinze jour de cela. A l’époque où il croyait que l’alliance allait se faire. Tout le monde était irréprochable au PTr. Mais, il ne faut pas oublier que Paul Bérenger a deux langues», précise Deva Virahsawmy.

En attendant la réaction de Paul Bérenger, le PTr et ses partenaires de l’Alliance Sociale, se préparent pour leur meeting du 1er mai. Il aura lieu à la place de la gare à Vacoas.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires