Deuxième conférence annuelle internationale des Ressources Humaines

Avec le soutien de

Aider les professionnelles à mieux comprendre les ressources humaines et les développer. C’est dans cette optique qu’a été organisée la deuxième conférence annuelle internationale des Ressources Humaines.

Cette conférence, organisée par la société Multievents, a débuté ce jeudi 13 mai à l’hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments et prendra fin ce vendredi 14 mai. L’événement réunissant des professionnels des ressources humaines venant des quatre coins du monde est présidé par Areff Salauroo.

Durant la première partie de la conférence, il était question de la gestion des talents et de leur développement. Plusieurs intervenants y ont participé, notamment le docteur Sailesh Thaker de l’Inde, l’Américain Dave Ulrich, un des consultants d’entreprises les plus connus au monde,&nbsp le Dr Anita Ramgutty-Wong et David White.

Le docteur Sailesh Thaker a parlé des tendances émergeantes des talents et des différents moyens qui doivent être utilisés pour les préserver. «Nous devons nous concentrer sur les principes et sur les gens. Les équipes devraient être dirigées avec les émotions plutôt qu’avec l’intelligence uniquement», souligne-t-il. Les méthodes utilisés pour arriver à bien gérer les ressources humaines serait l’organisation des forums ouverts et la mise en pratique de la transparence dans l’entreprise.
David White, professionnelle des ressources humaines, a lui, présidé une session intitulée «Leading with a Whole New Mind». Il a exhorté les professionnels présents à comprendre le mécanisme des émotions car selon lui, une personne comprend mieux quand elle ressent les choses. «Selon les statistiques, 50-85% des gens pensent qu’ils pourraient doubler leur productivité mais ils ne le font pas, souvent par manque de motivation ou d’objectif», indique-t-il.

David White précise aussi que les nouvelles tendances chez les entreprise, c’est qu’elles réalisent l’importance de retenir leurs talents et de les développer. «Maurice est en très bonne voie de ce côté et la prise de conscience se fait. Il faut comprendre le potentiel de chacun et désormais l’être humain veut être reconnu en tant qu’être humain», ajoute-t-il.
La conférence se prolongera jusqu’à ce vendredi 14 mai. Des ateliers de travail sont prévus et d’autres intervenants prendront la parole pour couvrir les autres aspects sur le même sujet.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires