Deux Mauriciens en provenance de Madagascar arrêtés aux Comores avec 50kg d’or

Avec le soutien de

Narad Ramdawan, 39 ans, et Bupendra Shah Nemchand, 58 ans, ont été arrêtés à l’aéroport Prince Saïd Ibrahim (photo), à Hahaya, alors qu’ils étaient en transit pour Dubaï. La police mauricienne a également ouvert une enquête.

Deux Mauriciens ont été interpellés par les autorités comoriennes dans la journée du samedi 26 mai 2012 avec 49,7 kilos d’or. C’est ce que fait ressortir le site d’information comoresonline.net dans son édition de lundi. Les deux hommes, Narad Ramdawan, 39 ans, et Bupendra Shah Nemchand, 58 ans, ont été arrêtés à l’aéroport Prince Saïd Ibrahim, à Hahaya, alors qu’ils étaient en transit.

Les Casernes centrales, à Maurice, ont immédiatement ouvert une enquête sur ces deux individus et&nbsp pour connaître leurs activités. Il s’avère que Narad Ramdawan&nbsp est à sa seconde visite dans la Grande île, alors que son ami venait d’y effectuer son second voyage. Ils auraient quitté Maurice il y a quelques jours à peine.

Selon le site d’information comorien, les Mauriciens sont arrivés à l’aéroport à bord d’un avion de location et devaient effectuer un transit de deux heures avant de prendre un vol de la Kenyan Airways pour rallier Dubaï. La douane comorienne a également appréhendé un de leurs complices sur place.

&nbsp« C''''est lui qui a facilité leurs formalités de transit, et leur avait obtenu l''autorisation d''accéder au salon VIP en les présentant comme des hommes d''affaires (..), mais son comportement l''a trahi », a souligné le porte-parole des douanes, Fardi Abodo.

Toutefois, selon le service de sécurité de l’aéroport, « la police avait des renseignements sur ces hommes. Ils transitaient souvent, l''un d''eux utilisait deux passeports (..), ils ont fini par attirer l''attention des douaniers et de la police des frontières », a-t-il déclaré.

Selon les médias comoriens, c''est la deuxième saisie d''or en l’espace de deux jours. Vendredi dernier, deux Malgaches ont été pris avec 15 kilos d''or. « C''est certainement la même filière », a déclaré Fardi Abodo.

« Ils bénéficient de complicités douanières à Madagascar et aux Comores, ils arrivent parfois en bateau et repartent en avion vers Dubaï (..), leur destination est toujours Dubaï », a-t-il fait ressortir.

Les deux Mauriciens devront être entendus par la justice comorienne. En attendant, le ministère mauricien des Affaires étrangères suit le dossier de près.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires