Des travailleurs de Scubadoo dénoncent leur licenciement injustifié

Avec le soutien de

Cette compagnie, située à Trou aux Biches, propose des activités, telles que le scooter sous l’eau (photo)&nbspdepuis bientôt un an. Elle vient de se séparer de quatre employés.

Les licenciés accusent le directeur de privilégier la main d’œuvre étrangère. Ils expliquent que leur mise à pied arrive à un très mauvais avec l’approche des fêtes de fin d’année.

«Nous sommes quatre à nous retrouver sans un travail du jour au lendemain. Il y a quelques jours de cela, nous avons constaté que deux Sud-Africains ont commencé à travailler pour la compagnie. Ils ont commencé à nous donner des ordres et à nous traiter comme des vauriens. Lorsqu’on a été cherché des explications, on nous a fait comprendre qu’on était viré. J’ai demandé une lettre officielle en ce sens. On m’a répond qu’il n’y aura pas de lettre», confie Michel, l’un des licenciés.

Le directeur de Scubadoo était injoignable pour une déclaration.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x