Des pommes de terre produites à partir des semences non-certifiées

Avec le soutien de

La fabrication de la pomme de terre selon ce procédé, c''''est-à-dire à partir de la pomme de terre de consommation, alarme. Cela pourrait avoir des effets néfastes sur la production.

«Produire de la pomme de terre qui n’a pas été certifiée par les organismes appropriés représente certainement un danger pour ce légume ainsi produit, aussi bien que pour d’autres plantations car des maladies et des bactéries peuvent se répandre», fait comprendre Rodney Rama, General Manager (GM) de l’Agricultural Marketing Board (AMB).

A l’instar de Jean-Pierre Rouillard, Manager de CopéSud, il estime qu’un volume grandissant de semences frauduleuses, aussi appelées semences «vagabond», serait utilisé par certains planteurs. C’est la raison qui expliquerait la surproduction et la surabondance actuelle de cette plante à tubercules sur le marché local.

La pomme de terre produite à partir de ces graines arrive sur le marché au début de la saison. Selon Jean-Pierre Rouillard, les semences non-certifiées coûtent quatre fois moins cher que celles importées d’Europe ou d’Australie.

&nbsp

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x