Des parlementaires commentent la démission des ministres MSM

Avec le soutien de

La démission des six ministres du Mouvement socialiste militant (MSM) provoque des réactions au sein des partis politiques. Ce développement inattendu sur l''''échiquier politique est différemment commenté dépendant des commentateurs. 

Les ministres Abu Kasenally et Shakeel Mohamed n’ont pas voulu faire de commentaires. Abu Kasenally a simplement déclaré que le Parti Travailliste se rencontre cet après-midi. Ci-dessous les réactions :

Reza Issack backbencher de la majorité : « C’est bien dommage ce qui se passe parce que quand on a un contrat avec le peuple, il faut le respecter Mais c’est triste et je souhaite que tout se fasse dans l’intérêt du peuple »


Mahen Jugroo : «Mes collègues ministres ayant démissionné, je pense que nous devons suivre la même ligne. Je vais rester au sein de mon parti »

Alan Ganoo : « Si c’est vrai qu’ils ont pris leurs distances du gouvernement je pense que c’est une suite logique. Le gouvernement était en suspens. Il était fragilisé. Plus rien ne marchait. Je salue la décision des ministres du MSM qui ont prouvé qu’il y a une différence entre eux et le Parti travailliste. MedPoint a servi de prétexte à cette démission. Les membres du MSM en avaient ras-le-bol. Pour le bien du pays, ils doivent se séparer de leur alliés »

Madan Dulloo : « J’ai reçu la nouvelle dans un morceau de papier alors que je plaidais au tribunal. Nous avions prévu cela, après notre bureau politique d’hier Nous anticipions un grand évènement incessamment. Mais nous avons gardé nos analyses au sein du parti. Comme le MMM l’a fait ressortir dans sa conférence de presse samedi dernier, un ministre sur lequel pèse une charge provisoire, passible d’emprisonnement ne peut rester en poste. Les sanctions doivent aussi être prises pour toutes les personnes impliquées dans la décision »

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires