Des pêcheurs perplexes devant certaines propositions budgétaires

Avec le soutien de

Même si certaines mesures paraissent favorables à leurs activités, les membres du syndicat des pêcheurs restent&nbsp perplexes sur certaines&nbsp propositions du&nbsp Budget 2011.

Lors d’une&nbsp conférence de presse le&nbsp jeudi 1 décembre,&nbsp le président de l’association a soutenu que le budget 2011 n’est pas entièrement favorables aux pêcheurs.&nbsp Ainsi, l’annonce&nbsp que les pêcheurs&nbsp regroupés au sein des coopératives bénéficieront de facilités hors-taxe pour&nbsp l’achat de&nbsp 4x4 et autres « double-cab »laisse le syndicaliste sceptique. « Ce ne sont que des effets d’annonce. Les petits pêcheurs n’arrivent même pas à se payer du matériel de base. Comment pourront-ils acheter des 4x4, même à prix réduits? », se demande Judex Ramphul.

Et au secrétaire du syndicat, Lallmamode Mohamedally, d’ajouter : « En revanche, ce que nous demandons, c’est d’accorder&nbsp une subvention sur les moteurs de bateaux ». Autre cause de mécontentement : les pêcheurs affirment n’avoir reçu aucune compensation&nbsp salariale cette année, alors que d’habitude, ils&nbsp en obtiennent&nbsp après chaque présentation du budget.

Les pêcheurs sont toutefois satisfaits de certaines mesures annoncées par le ministre des Finances, notamment une subvention gouvernementale de 25 % pour l’achat de bateaux de pêche semi-industriels. « Nous apprécions le fait que le gouvernement vienne avec des mesures qui faciliteront notre tâche et qui nous permettront d’opérer dans des meilleures conditions », affirme&nbsp Lallmamode Mohamedally. D’autant qu’une somme est prévue pour l’achat des bateaux qui ont déjà commandés, précise-t-il.

L’association s’élève par ailleurs contre la construction d’hôtels. Ces&nbsp établissements entravent, voire, paralysent les activités de pêche dans le lagon. « A&nbsp l’approche des fêtes de fin d’année, certains hôtels installent des feux d’artifices sur une plateforme, à une centaine de mètres de la plage,&nbsp à l’intérieur du lagon où nous avons placé des casiers. Les gérants de ces hôtels compromettent ainsi nos activités. Nous souhaitons avoir une rencontre au plus vite avec le ministre du Tourisme Nando Bodha&nbsp pour trouver une solution à ce&nbsp problème », déclare pour sa part Harold Begulot, président de l’Association des Pêcheurs de La Gaulette.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires