Des attentats contre la France et les USA déjoués au Caire

Avec le soutien de

La cellule proche d’Al Qaïda démantelée en fin de semaine dernière en Egypte préparait des attentats suicides contre les ambassades de France et des Etats-Unis au Caire, rapporte mercredi 15 mai, l’agence de presse nationale égyptienne Mena, citant des sources proches de l’enquête.

Samedi, les autorités égyptiennes ont annoncé l’arrestation de trois activistes égyptiens proches d’Al Qaïda en possession de 10 kg de nitrate d’aluminium, substance servant à fabriquer des bombes.

«L’enquête a montré que les suspects voulaient mener des attentats à la bombe en Egypte, des opérations suicide, en forçant les cordons de sécurité devant les ambassades américaine et française», précise Mena qui cite une source au sein des services du procureur général.

L’agence ajoute que les trois suspects s’étaient évadés de prison lors du soulèvement qui a chassé le président Hosni Moubarak début 2011.

Auparavant, l’un d’eux avait été extradé d’Algérie vers l’Egypte.

Un autre avait été arrêté en 2006 en Iran, d’où il tentait de rejoindre des groupes islamistes combattant en Irak, puis extradé lui aussi vers son pays d’origine.

L’intervention militaire française contre les islamistes au Mali est citée comme l’un de leurs motifs pour vouloir s’en prendre à l’ambassade de France au Caire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires