Dernière séance parlementaire: l’opposition joue aux abonnés absents

Avec le soutien de

Sauf pour le député Cehl Meeah, l’Opposition a joué aux abonnés absents lors de cette dernière séance parlementaire.

Aucun député de l’opposition – outre Celh Meeah – n’était présent lors de la dernière séance parlementaire, ce mercredi 18 décembre. Cette séance a été consacrée aux débats sur la «Private Motion» de la députée Nita Deerpalsing sur l’instauration d’un Etat laïc.

«Cela fait un an que les discours sur un Etat laïc durent au Parlement», lance le Whip de l’opposition Rajesh Bhagwan. Et alors que le Parlement se réunissait pour la dernière fois cette année, ce mercredi 18 décembre, la Private Motion de la députée Nita Deerpalsing sur l’instauration d’un Etat laïc a été débattue.

Le ministre Arvin Boolell a indiqué qu’amender la Constitution en ce sens n’est pas une «bonne chose». Prenant l’exemple des pays européens, il a déclaré que l’intolérance entre les communautés est le résultat de l’instauration d’un Etat laïc. «La religion est la force du peuple», dit-il, ajoutant que «la Constitution a été bien écrite et cela par des experts». Selon, Arvin Boolell «nous vivons déjà dans un pays où il y a une entente mutuelle».

Cette dernière séance a été boycottée par l’opposition – à l’exception de Celh Meeah. «Navin Ramgoolam ne peut prendre le Parlement pour son jouet, il l’a convoqué la veille pour le lendemain», indique Rajesh Bhagwan. Il ajoute qu’il y a eu beaucoup de questions auxquelles le gouvernement n’a pas répondu. Mais il se dit «fier» du bilan de l’opposition. «Nous avons à notre tableau de chasse la démission d’un Attorney General et d’un PPS

Le Premier ministre a, lui, indiqué que durant l’année écoulée, 30 lois ont été votées. Et que la majorité a répondu à 821 questions parlementaires et 27 Private Notice Questions.

Quant au Speaker, il a tenu à dénoncer un article paru dans la presse qui faisait mention d’une déclaration du député Steven Obeegadoo qui mettait en question son impartialité. «Il s’agit d’un contempt of Parliament», indique-t-il.

Les parlementaires reprendront le chemin de l’hémicycle le 25 mars prochain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires