David Cameron vante la démocratie devant des étudiants chinois

Avec le soutien de

Le Premier ministre britannique David Cameron a évoqué, ce mercredi 10 novembre, devant des étudiants chinois les avantages de l''''état de droit, du multipartisme et de la démocratie de type occidental.

David Cameron, qui dirige une coalition bipartite, a noté qu''un gouvernement britannique était constamment soumis aux exigences de l''état de droit et que sa fonction lui imposait de rendre compte chaque semaine de son action au Parlement. "Ce sont des contraintes pour le gouvernement et parfois elles peuvent être frustrantes quand les tribunaux ont une opinion qui diverge d''avec celle du gouvernement. Mais en fin de compte, nous pensons qu''elles rendent notre gouvernement meilleur et notre pays plus fort", a-t-il affirmé.

Il a insisté sur l''importance de la liberté de la presse malgré les critiques et l''embarras qui peuvent en découler pour le gouvernement.

Un étudiant très applaudi a demandé directement à Cameron quel message il adressait au Parti communiste chinois, tandis qu''un autre l''accusait de donner des leçons à la Chine. "C''était un discours, pas une conférence, et j''espère qu''il sera compris de cette façon", a déclaré Cameron, ajoutant que les droits de l''homme devaient être examinés dans un esprit de respect mutuel.

Des organisations de défense des droits de l''homme avaient accusé le dirigeant conservateur d''être resté jusqu''ici trop peu disert sur la politique de Pékin, avec qui Londres espère doubler ses échanges commerciaux pour les porter à 100 milliards de dollars d''ici à 2015. Cameron semble avoir évoqué le cas du dissident emprisonné Liu Xiaobo, lauréat du prix Nobel de la paix 2010, lors d''entretiens avec le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

II est arrivé mardi à Pékin, où il conduit une forte délégation de chefs d''entreprise et de ministres britanniques.&nbsp Après avoir rencontré Wen Jiabao mardi, il s''est entretenu mercredi avec le président Hu Jintao. Il se rendra ensuite à Seoul, en Corée du sud pour participer au&nbsp sommet du G20 qui s’ouvre jeudi.

(Source : Reuters)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires