Débats budgétaires: Pravind Jugnauth cible la politique économique de Rama Sithanen

Avec le soutien de

Le leader du MSM n’a pas ménagé ses critiques contre le ministre des Finances, Rama Sithanen. Pravind Jugnauth est intervenu, ce 7 décembre, au Parlement après la présentation du dernier budget.

Pravind Jugnauth estime que la philosophie de libéralisme économique, adoptée par Rama Sithanen, a été très cruelle envers la population alors que le gros capital continue à en profiter. Il qualifie le dernier exercice budgétaire du Grand Argentier d’arnaque préméditée dans un tourbillon de chiffres.

Au début de son intervention, il a regretté l’absence du Premier ministre dans l’hémicycle et a espéré que ce dernier puisse l’entendre là où il se trouve. Il a ensuite cité l’intervention de Navin Ramgoolam sur le discours du budget de Rama Sithanen en 1994. Le Premier ministre disait, à cette époque, que le ministre des Finances l’avait surpris par sa décision de se «tenir fermement à côté des capitalistes». Pour Pravind Jugnauth rien n’a changé depuis.

Le leader du MSM estime que l’actuel ministre des Finances a complètement failli dans sa tâche au plan social. «Les faits et les chiffres démontrent l’ampleur de l’échec dans le projet des logements sociaux», assure Pravind Jugnauth, entre autres exemples.

A plusieurs reprises l’intervenant s’est dit d’accord avec la députée Nita Deerpalsing pour justifier ses propres propos. Surtout en ce qu’il s’agit des récents bouleversements à la Banque de Maurice, mais aussi sur d’autres sujets.

«A chaque fois je dois citer l’honorable Deerpalsing. J’espère qu’elle aura suffisamment d’influence pour faire changer de cap à ce gouvernement. En tout cas, on est là pour donner un coup de main», fait-il ressortir.

Parlant de la Land Based Oceanic Industry (LBOI) comme le seul nouveau projet du gouvernement de l’Alliance sociale depuis 2005, il dit préférer attendre avant de faire des commentaires. «Définitivement, il y aura un autre gouvernement. On verra quel sera l’avenir de la LBOI», laisse-t-il entendre.

Il a terminé avec une citation décrivant l’arrogance et l’orgueil comme des péchés capitaux en politique. Estimant que le ministre des Finances s’est engagé dans une voie suicidaire, il a lancé&nbsp un appel au Premier ministre. «J’invite le PM à bien réfléchir sur ce que je veux dire. Veut-il que la population retient la NRPT comme la Navin Ramgoolam Property Tax?», lance-t-il à l’intention du Premier ministre, en espérant probablement que ses propos parviendront aux oreilles de ce dernier.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires