Cyclisme-Tour de France: Les favoris à l''épreuve du temps

Avec le soutien de

Entre deux escapades en montagne, les favoris du Tour de France auront, ce lundi, l''''occasion de conforter leurs positions dans un contre-la-montre de 41,5 km entre Arc-et-Senans et Besançon, dont le parcours n''a rien d''une autoroute.

Les premiers cols ayant confirmé le duel attendu entre Bradley Wiggins, déjà en jaune, et Cadel Evans, ce chrono technique et vallonné - une grosse bosse se situe un peu avant la mi-parcours - revêt donc une grande importance. Il en aura aussi pour les spécialistes qui ont dû patienter huit jours depuis le prologue de Liège, à commencer par Tony Martin, victime d''une crevaison en Belgique.L''Allemand, champion du monde du contre-la-montre en 2011, a roulé une semaine avec une attelle pour protéger le scaphoïde cassé de sa main gauche, avec l''objectif de tenir jusqu''à Arc-en-Senans.

Parmi ses principaux rivaux figurera à n''en pas douter Fabian Cancellara, large vainqueur du prologue, qui a porté le maillot jaune jusqu''à ce que les ascensions aient raison de lui. Le Suisse assurait ce week-end qu''il aborderait l''épreuve détendu après avoir profité d''une semaine en jaune qui l''a fait entrer dans l''histoire du Tour comme le coureur ayant le plus porté le maillot de leader sans gagner la Grande Boucle.

En jambes depuis le départ, le champion de France du chrono, Sylvain Chavanel, peut aussi espérer une belle journée. Dans le prologue, Chavanel avait pris la troisième place en finissant dans la même seconde que Wiggins, le grand favori du Tour. Emmené par le train impressionnant du Team Sky samedi à La Planche des Belles Filles et toujours en jaune au départ d''Arc-et-Senans, Wiggins a déjà remporté cinq contre-la-montre cette année.Il a donc là l''occasion de frapper un grand coup face aux adversaires qu''il a lui-même identifiés.

Cette 9eme étape est longue de 41 km. Le départ du 1er coureur a été donné à 11h45 (heure de Maurice) et l’arrivée du dernier coureur est prévue à 19h30. Pour cette dernière étape avant le jour de repos (mardi), les coureurs vont affronter le premier des deux contre-la-montre du tracé. Contrairement au prologue, ce chrono sera long, et s’adresse donc plus à de véritables rouleurs, capables de tenir la distance, qu’à des puncheurs plus athlétiques mais moins endurants. En ligne droite le long de la départementale, cette étape va permettre aux favoris de creuser l’écart. Le haut de tableau devrait commencer à se dessiner… en attendant la montagne !

(Sources : Reuters &amp SPORT 24.com)

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires