Curepipe : walk-out des conseillers mauves appelés à s’expliquer sur la manifestation contre Jeetah

Avec le soutien de

 Des conseillers de l’opposition de Curepipe ont réclamé la démission de Rajesh Jeetah, le 25 septembre. Cette manifestation était à l’agenda du conseil municipal de vendredi.

Polémique autour de la manifestation de conseillers de l’opposition de Curepipe pour réclamer la démission de Rajesh Jeetah, mercredi. Alors que des explications leur ont été demandés lors de la réunion du conseil municipal ce vendredi 27 septembre, ces conseillers ont quitté la salle. Le maire compte, lui, en référer au ministre des Administrations régionales.

Ils n’ont rien voulu entendre. Alors qu’une conseillère de la majorité, à Curepipe, leur a demandé des explications sur la manifestation de mercredi contre Rajesh Jeetah, des conseillers de l’opposition ont quitté la salle de réunion. C’était ce vendredi 27 septembre lors de la réunion du conseil municipal. Le maire soutient, lui, qu’il portera toute cette affaire devant le ministre des Administrations régionales.

Munis de pancartes, des conseillers de l’opposition avaient manifesté, le mercredi 25 septembre, devant la municipalité de Curepipe, réclamant, entre autres, la démission du ministre de l’Enseignement supérieur, Rajesh Jeetah. Le conseiller Sunil Beedassy soutient que la réunion du conseil municipal n’a rien à faire avec la manifestation de mercredi dernier. «C’était une action politique et cela s’est passé en dehors de la municipalité, donc je ne vois aucune raison d’en discuter lors de la réunion», indique-t-il.

Mario Bienvenu dit, quant à lui, considérer que «ces conseillers, surtout un ancien maire, n’ont pas un code de conduite car ils ont manifesté dans l’enceinte de la municipalité».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires