Curepipe: Marc Marie, ancien adjoint-maire, prend ses distances du MMM

Avec le soutien de

Nouvelle démission au sein du régional no. 17. Cette fois-ci, c’est un ex-adjoint au maire de la ville lumière qui démissionne des instances mauves et, cela, après 39 ans de militantisme.

Après le départ de Pradeep Ramdin et Gérard Colin, deux anciens maires militants, au cours de la semaine écoulée, c’est au tour de Marc Marie de démissionner du MMM.

Marc Marie, qui avait rejoint officiellement le MMM le 2 octobre 1970, parle de frustration et de désaccord avec son leader, Paul Bérenger. «Plusieurs choses sont à l’origine de mon départ. Entre autres, au cours de l’année dernière, j’avais eu une prise de bec avec le leader à propos de l’intégration de Madun Dulloo au MMM. Ensuite récemment, il y a eu le parachutage de deux candidats au No. 17 sans accord ni consultation avec le régional no. 17. A quoi cela sert-il d’avoir un comité régional si c’est le leader qui, au final, va imposer ses choix?», se demande le démissionnaire.

D’autre part, ce dernier évoque la difficulté des militants de la base à faire entendre leurs propositions au sein des différentes commissions du parti. «Ma décision est irréversible», souligne Marc David.



&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires