Curepipe: La motion de Clency Lajoie rejetée malgré ses nombreuses propositions

Avec le soutien de

Clency Lajoie a vu sa motion, visant à cesser le financement des activités religieuses, rejetée par une majorité des membres du Conseil municipal de Curepipe.

«Je ne suis pas déçu. Je m’y attendais. Je ne me faisais pas d’illusions», confie Clency Lajoie après la décision du Conseil municipal. Par contre, il se dit «triste» que le personnel politique n’arrive pas à enclencher une réflexion sur toute la question du financement des associations dites «socioreligieuses». «Nous piétinons dans une culture du demander/donner. Certains se complaisent dans cette situation», précise Clency Lajoie.

Celui-ci n’avait pas seulement demandé de mettre fin à ce financement. Il a aussi fait des propositions. Dont diriger ce budget vers des impératifs sociaux. «Je ne suis pas contre la religion. Au contraire, aujourd’hui plus que jamais, on a besoin des associations qui y œuvrent. Mais il faut qu’elles viennent avec des projets sociaux», explique le conseiller de Curepipe.

Il a ainsi proposé de financer à hauteur de Rs 100 000 l’Académie des religions que compte mettre en place le Conseil des Religions. «Moi, je suis pour le partage et non pour ces dîners qu’on offre à l’occasion des fêtes religieuses. C’est un système cloisonné qu’il faut qu’on dépasse. Je souhaite qu’on investisse dans des clubs des enfants. Qu’on s’occupe des jeunes en difficulté et non seulement de sortir des thèses sur la délinquance juvénile sans rien faire de concret. Je veux qu’on investisse dans la culture, l’histoire, le patrimoine…», fait ressortir Clency Lajoie.

«J’appelle à un nouveau partenariat entre la mairie et les associations religieuses», conclut-il.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires