Culture : Le bois à cœur ouvert

Avec le soutien de

L’Ecomusée Touche du Bois exalte cette matière en la présentant sous de multiples facettes, notamment ses utilisations et ses métiers.

Situé à l’orée du Parc national, à côté du restaurant Varangue sur Morne, l’Ecomusée Touche du Bois vous convie à un éveil des sens.

&nbsp

Du bois comme s’il en pleuvait… Accrochés au plafond, des centaines d’échantillons de bois venant de divers coins du monde vous accueillent. Dans cette première salle du musée, surnommée Le Bois – Sens et Essences, le visiteur est initié à la matière. Les sens sont en éveil. Sentez, touchez, écoutez… laissez le bois vivre en vous.

&nbsp

L’Espace Jean Taransaud est dédié à la mémoire de ce dernier qui a exercé en tant que maître tonnelier de Cognac et de qui les propriétaires du musée tiennent la collection d’outils exposée. Si la fabrication de tonneaux n’est pas un métier connu chez nous, il n’en demeure pas moins qu’il est le seul «qui n’a jusqu’ici trouvé ni alternance ni substitut». Pour assurer le vieillissement et la bonne conservation des vins et alcools, les spiritueux ne peuvent se loger que dans des tonneaux de bois. Un métier à découvrir.

&nbsp

&nbsp

Sur le sentier qui vous mène au musée, des sculptures ou autres meule de charbon et vieille charrette de bois posées çà et là donnent le ton. Le musée se veut être un hommage aux artisans. Certains jours, ils sont invités à fabriquer leurs oeuvres sur place. L’entrée du musée est gratuite pour les clients du restaurant elle est à Rs 150 pour les autres mais à Rs 75 pour les groupes de troisième âge et les enfants.

&nbsp

&nbsp

La salle La Charpente selon Ton Luc est dédiée aux métiers du bois. La pensée ouvrière est ainsi mise en avant. On y retrouve des outils mille fois utilisés, polis au fil des ans par les mains infatigables des ouvriers. «Les outils sont comme les arbres, un peu les témoins de notre histoire et de ses évolutions», affirment les propriétaires du musée, José et Rima Hitié. Ici, les étables, les charpentes et l’art du sciage reprennent vie.

&nbsp

&nbsp

Selon le couple Hitié, «le destin du bois est de servir l’humanité». Les salles Le Bois à cœur ouvert, Le bois guérison, Canal papal, Le bois son et Le bois sacré racontent chacune à leur façon les divers emplois quotidiens du bois. Des meubles anciens aux instruments de musique traditionnels et hétéroclites en passant par les équipements de navigation toujours utilisés aux matériels sportifs et ludiques, le musée offre un bel échantillonnage de l’utilisation du bois.

&nbsp

Textes : Christine TURENNE
Photos : Prakash RUNJEET

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires