Crime à Vieux Grand-Port : l’épouse aurait commandité le meurtre pour toucher l’assurance

Avec le soutien de

(Photo d'archives) Nycos Antoninio Babet en 2011, devant sa maison à Vieux Grand-Port. Ce lundi 8 juillet, il a été mortellement poignardé par l'amant de sa femme.  

Nouveau rebondissement ce mercredi 10 juillet dans l’affaire du meurtre d’un handicapé à Vieux Grand-Port. Jonathan Catherine, le présumé meurtrier, déclare avoir tué l’homme sur ordre de la femme de ce dernier.

Shirlène Babet voulait toucher la police d’assurance de son mari après la mort de ce dernier.  C’est ce qu’a indiqué Jonathan Catherine, le suspect du meurtre du mari, Nycos Antoninio Babet, dans sa déposition à la MCIT ce mercredi 10 juillet. Il a ainsi affirmé avoir commis ce meurtre sur ordre de Shirlène Babet. 
 
Celle-ci avait abandonné son mari il y a quatre ans et avait entamé une liaison avec le suspect à sa sortie de prison. Et elle avait trouvé refuge chez Nycos Antoninio Babet après une énième dispute avec Jonathan Catherine. 
 
Le récidiviste notoire a mortellement poignardé le mari handicapé lundi après-midi à son domicile. Selon différents témoins dont la fille de la victime, Jonathan Catherine s’est rué chez Nycos Antoninio Babet et l’a frappé en plein cœur car ce dernier ne voulait pas lui dire où se trouvait son épouse. 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires