Crime à Terre-Rouge : Le présumé agresseur de Patrick Saminaden se constitue prisonnier

Avec le soutien de

Naguib Toorabally, 40 ans, présumé agresseur de Patrick Saminaden, s’est constitué prisonnier le lundi 6 février au poste de police de Terre-Rouge. Il nie avoir reçu des instructions de son beau-frère, Swaley Lootfur, pour se venger du propriétaire de sa maison.

Recherché par la police pour le meurtre de Patrick Saminaden, survenu le mardi 31 janvier, au Morcellement Green Park, Terre-Rouge, Naguib Toorabally, un habitant de Vallée-Pitot, s’est rendu au poste de police de Terre-Rouge le lundi 6 février, en compagnie de son homme de loi. Il nie fermement les allégations de son beau-frère, Swaley Lootfur, à l’effet qu’il ait reçu des ordres pour semer le trouble chez le propriétaire de ce dernier.

C’est une rixe entre propriétaire et locataire qui est à l’origine de la mort de Patrick Saminaden. Le corps de cet homme de 40 ans a été retrouvé dans un champ de cannes par un laboureur qui travaillait à proximité. La police a établi que Swaley Lofur avait eu une dispute, mardi matin, avec son propriétaire qui lui reprochait de n’avoir pas payé le loyer de la maison. Il avait alors été sommé de quitter les lieux. Les hommes en sont venus aux mains et Swaley Lofur a été blessé et été transporté à l’hôpital du Nord.

Sur son lit d’hôpital, le blessé aurait appelé son beau-frère et un groupe de gros bras pour se venger. Entre-temps, le propriétaire a entrepris des démarches pour le déloger et a pris contact avec des déménageurs, dont Patrick Saminaden et quatre autres travailleurs. C’est alors qu’un groupe de personnes, armées de sabres, s’est présenté au domicile du propriétaire.

C’est vers 13h15 que les déménageurs ont débarqué au Morcellement Green Park, à bord d’une fourgonnette. Le véhicule est aussitôt pris d’assaut. Si le conducteur et quatre autres personnes ont pu prendre la fuite, Patrick Saminaden, lui, a eu moins de chance. L’homme a reçu plusieurs coups de sabres au dos, sur le torse et à la nuque.

La victime a alors traversé un champ de légumes et a sauté par-dessus un mur. Patrick Saminaden est resté assis alors qu’il perdait son sang. C’est à cet endroit qu’il a rendu l’âme.

L’autopsie pratiquée par le numéro deux du service médico-légal de la police, le Dr Maxwell Monvoisin, a attribué le décès de Patrick Saminaden à une hémorragie suite à des nombreuses blessures. Les hommes du sergent Seegoolam, de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge, en collaboration avec la Major Crimes Investigation Team (MCIT), ont procédé à l’arrestation de Swaley Lofur.

Naguib Toorabally a comparu en cour de Pamplemousses, le lundi 6 février, où une accusation provisoire d’assassinat a été logée contre lui. Les enquêteurs ont procédé à une perquisition à son domicile pour récupérer les vêtements qu’il portait le jour du crime. Une confrontation aura également lieu entre les deux hommes. Naguib Toorabally a retenu les services de me Raouf Gulbul pour assurer sa défense.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x