Couverture politique par la MBC : Bérenger veut interpeller la Commission électorale

Avec le soutien de

Le leader de l’Alliance du cœur estime que la&nbspMauritius Broadcasting Corporation (MBC)&nbspne fait pas preuve d’impartialité dans sa couverture des événements politiques. Paul Bérenger compte ainsi se rendre à la commission électorale aujourd’hui, 22 avril, pour en faire état.

«Ce que fait la MBC est illégal. La télévision nationale, avec Dan Callikhan à sa tête, est en train de violer la loi. L’Alliance de l’avenir essaye de voler ces élections en se servant de la MBC», a affirmé Paul Bérenger. C’était hier, 21 avril, lors d’un meeting à Rivière-du Rempart.

Le leader de l’Alliance du coeur a annoncé qu’il se rendra personnellement à la commission électorale pour se plaindre de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). En fait, à plusieurs reprises à chaque sortie publique, Paul Bérenger répète qu’il révèlera, bientôt, certains faits sur le fonctionnement de la télévision nationale. Il a d’ailleurs prévu de donner une conférence de presse à 14 heures aujourd’hui à Port-Louis pour évoquer le sujet.

Quant au meeting d’hier, ce sont les candidats mauves de cette circonscription no. 7 (Piton –Rivière-du-Rempart) qui était les principaux orateurs. Il s’agit de Vishwantee Boodhonee, Oudaye Lochun et Vinay Konjul. Madan Dulloo et Jai PraKash Meenowah sont également intervenus tandis que le bouillant Dinesh Ramjuttun n’a pour sa part pas manqué de faire rire l’assistance en se moquant de Navin Ramgoolam et d’autres dirigeants de l’Alliance de l’avenir.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires