Coupe de la Ligue : Vers une finale Paris SG-Marseille ?

Avec le soutien de

Les demi-finales de la Coupe de la Ligue, Montpellier-Paris SG mardi et Auxerre-Marseille mercredi, font saliver à l''''idée d''une finale Paris SG-Marseille, si la logique est respectée, soit un nouveau "clasico", qui poserait sans doute quelques soucis d''organisation.

Le 7 novembre, le "clasico" au Parc des Princes (succès parisien 2-1) avait donné lieu à une belle bataille juridique autour de la fermeture de la tribune visiteurs, finalement respectée pour ce match considéré "à hauts risques".

Mais avant d''arriver en finale au Stade de France le 23 avril, il faudra que Parisiens et Marseillais s''appliquent.
Pour le PSG, il s''agit d''un problème de riche: le club est le seul encore en lice sur quatre tableaux, championnat (2e), Coupe de France, Coupe de la Ligue et Europa League.

Mais Antoine Kombouaré ne possède pas un banc très profond et doit même faire une croix en ce moment sur une solution de rechange, Stéphane Sessegnon, qui a entamé un bras de fer pour obtenir un transfert.

Mais les partenaires de Claude Makelele n''ont visiblement pas l''intention de sacrifier une épreuve. Pour ne parler que des Coupes, comme le résume Sylvain Armand, le PSG est tenant du titre en Coupe de France, ce qui oblige "à faire bonne figure", et "il ne reste plus qu''un match" en Coupe de la Ligue avant d''atteindre le Stade de France.

Sourires revenus à l''OM

Si le PSG continue à tout engloutir, le calendrier fin avril fera peur à voir, entre les demi-finales de Coupe de France le 19 ou 20 avril, la finale de la Coupe de la Ligue le 23, et les demi-finales aller d''Europa League le 28 !

Montpellier-Paris SG oppose deux entraîneurs à gros tempérament, René Girard et Antoine Kombouaré, mais aussi deux équipes qui ont du caractère. Paris s''est imposé 2 à 1 samedi contre Sochaux, qui avait ouvert le score, et Montpellier a renversé en trois minutes une situation compromise pour battre 2 à 1 Valenciennes.

A Marseille, les sourires sont de retour, même si le match gagné contre Bordeaux (2-1) dimanche au Vélodrome n''a pas été parfait. Les Marseillais ont mis fin à une série de cinq matches sans victoire en championnat et fait meilleure impression que lors d''un 32e de finale de Coupe de France fatal contre Evian (L2).

Marseille est tenant du titre en Coupe de la Ligue et se souvient de l''effet euphorisant de sa victoire dans cette épreuve (3-1 contre Bordeaux). Fêté sur une Canebière noire de monde, ce titre avait fait prendre conscience aux Marseillais de leur potentiel: ils avaient alors honoré leur devise "Droit au but" et étaient devenus champions de France dans la foulée.

Auxerre, 14e de L1, qui reste sur cinq 1-1 d''affilée en championnat, connaît des heures difficiles, éliminé en Ligue des champions, exclu d''un rattrapage en Europa League et éliminé en Coupe de France par Wasquehal (CFA2).

(Source : AFP)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires