A coup sûr : Une comédie bien trop sage

Avec le soutien de

RÉSUMÉ

Elevée dans le culte de la performance et dans l’idée que toute compétence doit être optimisée, Emma est une jeune femme méthodique, volontaire et, en apparence, relativement sûre d’elle. Mais deux échecs consécutifs (réels ou supposés) lui laissent croire qu’elle a un vrai problème : elle est nulle au lit. Parce qu’elle est plus fragile qu’il n’y paraît, Emma décide donc de devenir… le meilleur coup de Paris !

La jeune femme se lance alors dans la mise en oeuvre d’un redoutable plan d’action (théorie, travaux pratiques, validation des acquis…), lequel ne tarde pas à provoquer autour d’elle toute une série de malentendus et de catastrophes. D’une part, sa méthode ne s’avère pas très adaptée à son champ d’investigation et, d’autre part, Emma a sans aucun doute omis un détail : l’amour, lui, n’obéit à aucun plan. Dans cette quête absurde et loufoque, elle apprendra à lâcher prise, à perdre le contrôle et, au bout du compte, devra conquérir sa liberté.

LA NOTE : 6/10

On le sait depuis toujours : le sexe tient une place très importante au cinéma, en particulier dans le cinéma français. D’une manière générale, et sans doute en partie à cause de l’héritage des teenage movies, c’est l’homme qui a un problème avec le sexe, et c’est ce qui surprend avec À coup sûr : c’est une femme qui est l’héroïne de l’histoire. Mais là s’arrêtent les bonnes surprises. Le film aurait sans doute gagné en profondeur s’il n’avait pas choisi de s’enfermer dans une structure narrative simpliste basée sur des quiproquos et des gags plus ou moins bien amenés. On aurait aimé voir un changement radical chez le personnage, une vraie faille, de réelles hésitations. Mais sa capacité à tout gérer, en dépit de gaffes sans grandes conséquences, met paradoxalement en péril un film handicapé par son incapacité à surprendre le spectateur tant il est balisé.

Autre problème majeur, en dépit de l’excellente performance de Laurence Arné dans le rôle principal, c’est qu’un film censé traiter de sexe et de la recherche d’une certaine féminité ne montre jamais vraiment ce qui se passe sous la couette. Côté personnages, les seconds rôles sont attachants mais n’échappent pas aux stéréotypes (le patron pervers, le stagiaire débile, l’épouse modèle coincée, l’étudiante prostituée...). La conclusion est également un peu «light», à l’image même du film, qui donne la désagréable impression de meubler pour masquer le manque d’originalité d’un scénario pourtant prometteur. Au final, À coup sûr manque d’énergie et d’ironie et se prend beaucoup trop au sérieux. À voir pour les fans de petites comédies plutôt sages.

FICHE TECHNIQUE

Genre : comédie

Durée : 1 h 31

De : Delphine de Vigan

Avec : Laurence Arné, Eric Elmosnino, Didier Bezace

Salles : Star Caudan, Bagatelle, La Croisette

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x