Corruption: La FIFA veut faire éclater la vérité au grand jour

Avec le soutien de

La&nbsp FIFA a décidé de lancer une procédure contre deux de ses membres à la suite d''''une affaire de corruption qui entache l''attribution du Mondial 2018, indique Chrono Foot, ce mardi 19 octobre.

L''attribution de l''organisation des Coupes du monde 2018 et 2022 aura lieu le 2 décembre prochain. Et pourtant, cette décision est entourée de nombreux mystères et pas forcément des plus légaux. En effet, The Sunday Times révélait dimanche que plusieurs membres du comité exécutif de la FIFA tremperaient dans une affaire de corruption. Amos Adamu, membre nigérian de ce comité et Reynald Temarii, vice-président de l''instance internationale et président de la Confédération Océanique de Football (OCF), réclamaient respectivement 575 000 et 1,6 millions d''euros pour donner leur voix lors du vote du 2 décembre.

Cette affaire a soulevé immédiatement un tollé de critiques qui a dû faire réagir au plus vite la FIFA et son président, Sepp Blatter, qui a parlé de "situation très désagréable". C''est pourquoi une procédure d''enquête a été lancée, a expliqué&nbsp un communiqué diffusé par la FIFA lundi. Il stipule que l''instance internationale a "entamé une procédure contre deux membres actuels (certainement Adamu et Temarii, ndlr) afin de savoir s''ils ont ou non enfreint le code d''éthique".

La presse britannique affirmait lundi que la révélation de cette affaire par l''un de ses confrères pouvait jouer en faveur de la candidature anglaise, qui a d''ailleurs fortement impressionné le président de la FIFA. Reste à savoir qui de l''Angleterre, la Russie, L''Espagne-Portugal (candidature conjointe) et les Pays-Bas-Belgique (ticket commun également)&nbsp décrochera&nbsp la timbale. Pour 2022, cela se jouera entre le Qatar, les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud et l''Australie.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires