Corps paraétatiques : les conseils exécutifs devront inclure toutes les communautés

Avec le soutien de

Le gouvernement veut une mise en œuvre rapide d’une recommandation&nbsp de la Commission Justice et Vérité visant à revoir la composition des conseils de direction des corps parapublics afin qu’ils reflètent&nbsp la diversité de la population.

Les corps paraétatiques dont plus de 65% des membres de leurs conseils d’administrations sont d’une seule communauté devront rectifier le tir. C’est en tout cas ce qui a été décidé par le comité ministériel institué pour étudier le rapport de la Commission Justice et Vérité (CJV). Ce comité présidé par le ministre des Finances Xavier-Luc Duval avait pour but de se pencher sur les recommandations qui peuvent être mises en œuvre dans les plus brefs délais. Par le biais d’un communiqué émis par le bureau du ministère des Finances ce mercredi 29 février, 19 recommandations de ce rapport de 2 800 pages ont été identifiées.

En effet, l’une des mesures phares que ce comité ministériel souhaite réaliser est la représentativité de toutes les communautés dans les conseils d’administration des corps paraétatiques. A ce sujet, le Grand Argentier soutient que les conseils d’administrations doivent représenter une île Maurice plurielle d’où la mise en œuvre rapide de cette mesure afin de corriger certaines anomalies.

Le comité ministériel s’est également prononcé en faveur d’un ‘ethnic sensitive service’, notamment dans les services tels que la santé, la police ainsi que d’autres secteurs de la fonction publique.

La création d’un ‘land bank’ est une autre des recommandations qui retient l’attention. En effet, le comité ministériel a décidé que les descendants d’esclaves et d’immigrés indiens pourront profiter de ce ‘ land bank’ pour réaliser des projets agricoles. Le comité ministériel souhaite également l’introduction des séances de formation destinées à ceux qui souhaitent se lancer dans le secteur des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

La réorganisation du ‘Fisheries Protection Services’ figure également parmi ces 19 recommandations. Le comité ministériel estime qu’une restructuration est nécessaire pour rendre ce service plus efficace.&nbsp Xavier-Luc Duval explique également que le comité continuera de se pencher sur les autres recommandations, et assure que la mise en œuvre des quelque 150 propositions sera effectuée par étapes.
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires