Copenhague: Rezistans ek Alternativ écrit une lettre à Lormus Bundhoo

Avec le soutien de

Ce parti de gauche a écrit au ministre de l’Environnement avant que ce dernier ne parte pour la conférence sur le changement climatique.

Rezistans ek Alternativ, sous la signature de Kashmira Banee et d’Ashok Subron, deux de ses dirigeants, invite le ministre à réfléchir sur la position de la République de Maurice lors de cette rencontre que certains n’hésitent pas à qualifier de «dernière chance.» Pour les dirigeants du parti politique, le système capitaliste est l’unique responsable de la crise climatique qui nous guette.

Ainsi ils s’interrogent des retombées du sommet si cet aspect des choses n’est pas pris en compte. «La Conférence de Copenhague sera-t-elle fructueuse si le gouvernement mauricien refuse le fait que l’actuelle crise écologique est un sous-produit du capitalisme et son mode de production et de consommation?», se demandent les dirigeants de Rezistans ek Alternative.

Pour le parti de gauche, la croyance que le système économique et social peut exister indépendamment de l''''écosystème et peut exploiter indéfiniment les ressources naturelles au nom du profit est complètement erronée.

Resistans ek Alternativ rappelle au ministre que l’histoire se souviendra de la position qu’il prendra, au nom de l’Etat mauricien, dans le cadre de ce sommet.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires