Construction illégale alléguée : Hervé Aimée se rend à l’hôtel St-Géran

Avec le soutien de

Le ministre des Administrations Régionales réagit après la plainte soumise par le Front Travailleur Unis (FTU) contre des constructions illégales sur la plage de Belle-Mare. Ce syndicat manifestait, le 13 juin dernier, devant l’hôtel Le St-Géran. 

L’établissement hôtelier, Le St Géran est de nouveau sous les feux des projecteurs. Cette fois, ce sont des constructions illégales et l’accès interdit à la plage de Belle-Mare qui rameutent le ministre des Administrations régionales Hervé Aimée ce jeudi 20 juin. Il a fait un constat des lieux et compte sévir si besoin est.

En effet, c’est lors d’une manifestation des ex-employés de l’hôtel Le St-Géran, le 13 Juin dernier, que le FTU, présidé par Atma Shanto, a été refusé d’accès à la plage publique en face de l’hôtel. Il y avait des panneaux d’interdiction et des agents de sécurité surveillaient la zone.  Atma Shanto avait alors protesté, car l’accès à plage publique est gratuit et libre. Il a d’ailleurs alerté le ministère des Administrations Régionales qui veille aussi sur les plages avec la Beach Authority.

Hervé Aimée s’est rendu ce jeudi matin pour faire un constat de la situation. Il a découvert que des constructions illégales, en vue d’étendre un restaurant, ont débuté. Ses officiers vont mener une enquête en vue de voir si un permis a été obtenu auprès des autorités compétentes pour pouvoir effectuer ces travaux.

Atma Shanto affirme à l’express que la plage est du domaine public. «On ne sait pas depuis quand datent ses constructions. Mais, ils voulaient qu’on manifeste devant l’hôtel où la plupart des clients auraient pu voir la vérité», a souligné le syndicaliste.

Les ex-employés de l’établissement hôtelier avaient manifesté durant trois jours pour dénoncer les agissements de la direction au sujet des licenciements des employés. Mais ils se sont heurtés à un barrage et avaient protesté. Il est a noté que parmi les licenciés de l’hôtel figure Bob Choolun, ancien président du conseil de District de Moka/Flacq. Ce dernier est également membre actif du Parti Travailliste.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires