CONFRONTATION AU PLUS HAUT NIVEAU

Avec le soutien de
Le gouverneur de la Banque centrale, Rundheersing Bheenick, sera appelé à croiser le fer avec les directeurs des banques commerciales le 5 mars. Lors de cette réunion du «Banking Committee», le patron de la BoM compte réclamer des explications sur les efforts déployés par leurs institutions pour réduire les frais bancaires ainsi que le différentiel entre le taux d’épargne et celui de l’emprunt. Ce différentiel, entre 6 % à 7 %, est jugé trop élevé par la Banque centrale et certains observateurs économiques. Rundheersing Bheenick compte également tirer la sonnette d’alarme sur les normes prudentielles auxquelles ces institutions doivent souscrire pour éviter les créances douteuses.
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires