Comores : mobilisation contre la départementalisation « illégale » de Mayotte

Avec le soutien de

Les Comores organisent une journée internationale contre l’occupation illégale de l’île comorienne de Mayotte, ce samedi 26 mars 2011, à Moroni (initialement prévue vendredi 25 mars).

Selon un haut fonctionnaire du ministère des relations extérieures ( MIREX), cette réunion a pour objectif de montrer au monde entier que la France, en départementalisant Mayotte, viole la résolution onusienne 31/4 du 21 octobre 1976 qui rejette toute forme de referendum ou de consultation qui pourrait être organisée ultérieurement en territoire comorienne de Mayotte, comme celle organisée le 29 mars 2009. Cette résolution exige par ailleurs un dialogue entre la France et les Comores pour le retour de Mayotte.

Pour ce haut fonctionnaire comorien, le « oui » massif en faveur de la&nbsp départementalisation de Mayotte. Lors du referendum du 29 mars 2009,&nbsp ne rend pas obsolètes les résolutions onusiennes qui considèrent que Mayotte est une île comorienne.
Concernant la mesure gouvernementale exigeant une pièce d’identité à toute personne entrant et sortant du territoire— qui s’applique notamment aux personnes expulsées de Mayotte-le fonctionnaire du MIREX la qualifie de mesure de sécurité et se demande si on peut par exemple entrer sans pièce d’identité dans le territoire français.

C’est le ministre comorien des Relations extérieures, Fahmi Said Ibrahim ( photo ), qui a personnellement invité ses homologues d’une vingtaine de pays africains et des représentants d’organisations régionales et internationales à participer à cette Journée de solidarité avec les Comores, contre l’occupation illégale par la France d’une terre africaine, en l’occurrence l’île de Mayotte.

Dans sa lettre, le ministre rappelle que les Comores ont été admises comme membre de l’Organisation des Nations unies&nbsp le 12 novembre 1975, en tant que pays souverain composé de quatre îles, à savoir Mayotte, Anjouan, Mohéli et la Grande-Comore.

Il rappelle également les nombreuses résolutions adoptées par les Nations unies réaffirmant l’unité et l’intégrité des Comores et condamnant les mascarades de consultations et référendums organisés par la puissance coloniale.

Face aux manœuvres françaises, passant outre l’ensemble des résolutions adoptées sur cette question, il apparait nécessaire, au moment où la France s’apprête à fêter la transformation de l’île comorienne de Mayotte en département français de l’Outre-mer, d’organiser cette journée de solidarité pour dire “Non” à cette mascarade et affirmer encore une fois aux yeux du monde, le caractère inaliénable de l’appartenance de Mayotte à l’Union des Comores“.

Mayotte accèdera au statut de département d’outre-mer la semaine prochaine.

Source : Al-watwan

&nbsp

Al-watwan

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires