Comores : La Commission électorale s’appuie sur les comités de vigilance

Avec le soutien de

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), soutenue par le PNUD, souhaite que les Comités de vigilance et de transparence jouent pleinement leur rôle dans le cadre des élections présidentielles et des gouverneurs qui auront lieu le 26 décembre.

La CENI, avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD),&nbsp a organisé un atelier de travail jeudi (16 décembre) pour une évaluation à mi-parcours des activités des CVT. « Il est vrai que le CVT n’est pas une institution créée par la constitution, la loi, un décret ou une ordonnance, et de ce fait, il&nbsp n’a pas des prérogatives juridiques”, a déclaré le représentant résident du PNUD aux Comores, Opia Mensah Kumah.

&nbsp“Leur mission est très simple, elle vise à minimiser les tensions, en favorisant un environnement apaisé pour les élections”, fait remarquer le diplomate onusien tout en reconnaissant les efforts déployés par ces comités durant le premier tour du 7 novembre.

La CENI, quant à elle, attend que ces comités&nbsp s’engagent plus que par le passé, à contribuer à la transparence du scrutin et à la mise en confiance des différents acteurs, notamment les candidats, leurs partisans et les électeurs.

Pour rappel, le CVT est une association de bénévoles composée de représentants respectifs des gouvernements de l’Union et des îles, des candidats, de la société civile, des medias, des forces de sécurité et des partenaires au développement impliqués dans le processus électoral. Loin d’avoir une mission d’observation comme l’a précisé Opia Mensah Kumah, le CVT a le mandat d’identifier de façon proactive, des sources potentielles de conflits ou de tensions. “Il doit rechercher des solutions rapides, à travers des investigations, de la médiation, la correction des rumeurs et des fausses informations”, selon la mission qui lui est confiée.

La&nbsp CENI avec l’appui du PNUD a organisé une série d’ateliers de travail durant trois jours ( mardi à jeudi), consacrés notamment&nbsp&nbsp à la formation des officiers pour la sécurisation du scrutin du 26 décembre et à l’évaluation à mi-parcours du processus électoral.

Source: al watawan

&nbsp

Al watawan

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires