Comité du budget: les voyages du président examinés à la loupe

Avec le soutien de

Alors que reprend l’examen des dotations budgétaires ce jeudi 28 novembre, hier, l’opposition s’est attaqué aux voyages et missions du président de la République. Parmi les autres sujets évoqués: l’achat de véhicules pour l’ICAC ou encore l’augmentation du budget pour les dépenses personnelles du bureau de l’Audit.
 
Le budget alloué aux voyages et missions du président de la République passera de Rs 1,8 million en 2013 à Rs 4,5 millions en 2014. Ce qui a interpellé l’opposition qui n’a pas manqué de critiquer cette augmentation. Lors de l’examen des dotations budgétaires, hier, mercredi 27 novembre, Navin Ramgoolam justifie cette augmentation en précisant que le président voyagera plus pour promouvoir la démocratie. Par ailleurs, un secrétaire du président sera désigné.
 
Autre volet abordé par l’opposition : le budget voyage qui a augmenté de Rs 1,1 milion, passant de Rs 6,1 millions à Rs 7,2 millions sous la catégorie «Voyages» de la section Parliamentary Affairs. Rajesh Bhagwan n’a pas manqué de souligner que les parlementaires devraient obtenir un compte rendu après chaque voyage. 
 
Les interrogations de l’opposition ont aussi porté sur les Rs 18 millions budgétisées pour l’achat de véhicules pour l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Mais Navin Ramgoolam a répondu que plusieurs employés sont sous contrat et qu’ils auront le droit de changer de voitures. Concernant le nouveau bâtiment de l’ICAC, le PM a indiqué que le coût s’élève à Rs 248 millions et que le contrat a été alloué à la compagnie Booshan Ramloll.
 
Les dépenses personnelles du bureau de l’Audit seront également augmentées. Elles sont passées de Rs 84,9 à 91,2 millions. Le budget supplémentaire sera dédié aux salaires et indemnités octroyés aux officiers du bureau de l’Audit ainsi qu’au recrutement d’auditeurs. Selon le Premier ministre, un rapport intérimaire apportera plus d’éléments. Rs 6,2 millions supplémentaires serviront aux dépenses du personnel du bureau de l’Audit. Selon le Premier ministre, cela implique l’application du dernier rapport du Pay Research Bureau et l’allocation de voyage mensuelle de Rs 12 200. Le budget alloué aux voyages des officiels du bureau de l’Audit a toutefois diminué, après la décentralisation des dépenses qui seront sous la responsabilité des comptables de chaque ministère.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires