Comité central du MMM : Accueil favorable à un « remake » de l’alliance avec le MSM

Avec le soutien de

Invité à se prononcer sur une éventuelle alliance avec le Mouvement socialiste militant selon les mêmes modalités que celles de 2000, le Comité central du Mouvement militant mauricien a approuvé la proposition malgré quelques réserves.

Comme l’a annoncé Paul Bérenger lors de sa conférence plus tôt dans la journée du samedi 29 octobre, l’idée d’une alliance avec le MSM avec les mêmes modalités que celle concoctée en 2000 a été présentée au Comité central mauve. L’instance dirigeante du MMM a donné une nouvelle carte blanche à son leader pour la poursuite des négociations, avec sir Anerood Jugnauth.

Contrairement à la précédente réunion, pendant laquelle des réticences avaient été exprimées concernant une éventuelle alliance avec le parti soleil, celle du samedi 29 octobre les membres du comité central ont plutôt bien accueilli les nouvelles propositions de Paul Bérenger. Au finale, le comité central a donné son approbation à une alliance que dirigerait l’actuel président de la République, sir Anerood Jugnauth.

« Cette condition étant acceptée, il n’y a plus de divergences d’opinion au sein des différentes instances du parti. Cet accord de principe reçoit également un meilleur accueil sur le terrain », précise un dirigeant mauve qui a assisté à la réunion de samedi.

Un élu mauve de la capitale affirme, pour sa part, que sir Anerood Jugnauth fait l’unanimité au Comité central, « comme cela a été le cas au sein Bureau politique ».

Auparavant, certains membres de l’instance mauve ont recherché des précisions auprès de leur leader. Les plus insistants ont été les représentants de la circonscription No 17 (Curepipe/Midlands). Ils ont voulu connaître le nom du représentant du MSM dans ce fief du MMM et ont exprimé de vives réticences contre une éventuelle candidature de Sunil Dowarkasing. Une opinion partagée par beaucoup de membres du Comité central du MMM.

La question du poste de Premier ministre a aussi été évoquée. Certains membres ont exprimé le souhait d’un partage équitable entre l’ancien leader du MSM qui s’apprête à succéder à son fils et le leader du MMM. Paul Bérenger a campé sur la position affichée un peu plus tôt à la conférence de presse : « un remake est un remake. Ce sera les mêmes conditions ».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires