Collision évitée de justesse en plein vol entre un appareil d’Air Austral et un vol d’Air Yemenia

Avec le soutien de

Un drame en plein vol a été évité de justesse hier matin, mardi 24 août, entre un avion d’Air Yemenia et un appareil d’Air Austral. Selon notre source, cela s’est produit peu après 7 heures hier matin, à 36 000 pieds d’altitude au large de la côte nord de Madagascar.

Le pilote du vol d’Air Austral aurait été averti à temps de la proximité de l’appareil yéménite grâce à son TCAS, système d’alerte de trafic et d’évitement de collision, et a immédiatement signalé l’incident au centre de contrôle de Tana.

Apparemment, le pilote de la compagnie yéménite a voulu amorcer sa descente sans en demander l’autorisation au centre de contrôle de Tananarive. C’est ce que notre source a appris d’une conversation sur la fréquence aéronautique, 5 634 KHz.
«I am going to file a report against you», a dit le contrôleur malgache au pilote du vol d’Air Yemenia. Avant de remercier 5 minutes plus tard, le pilote d’Air Austral.

Du côté d’Air Austral, Alain Abadie, secrétaire général d''''Air Austral, a confirmé la nouvelle : «Effectivement, le pilote d’Air Austral a fait le nécessaire quand l’alarme de bord s’est déclenché. Il n’a pas été surpris et cela n’a pas causé de problème particulier.&nbsp Les quelque 360 passagers à bord ne se sont rendu compte de rien. Pour nous, il n’y a pas d’élément particulier et on a tout simplement suivi les procédures habituelles.»

Cet incident n’est pas sans rappeler le crash d’un airbus A310 d’Air Yemenia le 30 juin 2009, peu avant son atterrissage à Moroni, tuant 141 passagers et 11 membres d''équipage à bord. Une seule rescapée s’en est sortie. Il s’agit de Bahia Bakari, une petite fille de 12 ans, qui a dérivée en mer pendant 13 heures.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires