CNT : Xavier Duval défend le CPB sur l’annulation de l’appel d’offres pour 65 autobus

Avec le soutien de

Le ministre des Finances a défendu bec et ongle le Central Procurement Board lors de la PNQ de ce mardi 9 juillet 2013. Concernant l’exercice d’appel d’offres des 65 autobus, Xavier Duval affirme que tout a été fait dans les règles.

 
Le Central Procurement Board (CPB) a agi dans la légalité. Affirmation du ministre des Finances Xavier-Luc Duval au parlement ce mardi 9 juillet 2013, lors de la tranche consacrée à la Private Notice Question (PNQ). Le vice-Premier ministre a souligné que l’organisme a respecté les législations. 
 
Le leader de l’Opposition Alan Ganoo interrogeait le ministre des Finances sur l’achat des 65 autobus de la Corporation Nationale de Transport. Mais aussi concernant les allégations d’ingérence du CPB. Le numéro 3 du gouvernement avance que le CPB est une entité indépendante et que l’institution respecte les règlementations. 
 
Xavier-Luc Duval a balayé d’un revers de main, les allégations d’ingérences formulées contre le Central Procurement Board. Il a indiqué qu’un exercice d’appel d’offres avait été lancé le 20 juillet 2012. Le CPB a validé les recommandations du Bid Evaluation Committee, mais que les offres étaient supérieures notamment concernant un des soumissionnaires. Donc le CPB a décidé d’annuler l’exercice en cours. 
 
Mais l’opposition n’a pu poser des questions supplémentaires. Ils ont tenu un point de presse au parlement, après la PNQ d’Alan Ganoo. Le leader de l’Opposition a exprimé des craintes quant à l’appel d’offres concernant des autobus.
 
Alan Ganoo a fait l’historique du précèdent appel d’offres. Selon lui, tout a été fait pour faire capoter l’exercice en arguant que le coût était 45 % plus cher. Il avance qu’il y a bien eu des ingérences de la part du ministère des Infrastructures Publiques.  
 
L’opposition dénonce un exercice similaire mais qui porte sur un emergency bid sur des autobus de la CNT. «Nous avons des informations qu’une partie des acquisitions se feront localement et à l’étranger», allègue le leader de l’Opposition. Alan Ganoo souhaite que le présent exercice se fasse en toute transparence.  
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires