Chrystelle Provence : Elégance à tout prix

Avec le soutien de

La jeune femme a été couronnée Mrs Mauritius 2013 samedi dernier au Hennessy Park Hotel. Elle prépare son envol pour le concours Mrs World qui aura lieu en Chine le 23 novembre.

Sourire impeccable, boucles parfaites et taille de guêpe. Chrystelle Provence respire l’élégance. A 28 ans, c’est une femme épanouie et confi ante qui s’affiche sur les catwalk. Aujourd’hui, elle est mère de Jordan, 2 ans. «Après un accouchement, on prend du poids et on ne se sent pas toujours belle. Mais petit à petit, j’ai repris confiance en moi.»

Employée à la Mauritius Commercial Bank en tant que «customer service representative», elle accorde beaucoup d’importance à son image depuis son plus jeune âge. «Très jeune déjà, je m’intéressais à la mode mais c’est l’année dernière que j’ai commencé à prêter mon visage à la publicité et à participer à des défilés.»

«Comme je jouais au handball quand j’étais plus jeune, j’avais une démarche un peu masculine. Mon père me forçait à marcher avec des livres sur la tête pour que je marche droit»,raconte Chrystelle. «Aujourd’hui, ce qu’il m’a appris a porté ses fruits.»

Sa silhouette longiligne, n’est pas le fait du hasard. Le volley-ball qu’elle pratique beaucoup, est l’une de ses passions. «Je joue au volley-ball depuis l’âge de 12 ans. Je fais partie des six premières de l’équipe de la MCB et je suis la seule passeuse. Nous suivons un entraînement très strict.»

Son emploi du temps est chargé. Elle doit tout planifier pour arriver à jongler entre sa famille, sa passion et son travail. Parfois, elle n’hésite pas à faire des concessions. Elle suit également des cours de Business Management à temps partiel.

Mais comment a-t-elle mis le pied dans ce concours de beauté ? Quelques mois après son accouchement, Chrystelle est approchée par Sachin Sagar, l’un des organisateurs, qui lui conseille fortement de foncer dans le mannequinat. Elle suit alors le conseil du photographe et se lance dans le concours de Mrs Mauritius. Elle a le soutien de sa famille, de ses amis et du père de son fils. Ce concours lui a permis de connaître ses forces mais surtout ses faiblesses. «J’ai réalisé que j’étais timide. En m’affichant devant la foule lors du premier tableau, j’ai compris qu’une partie de moi n’était pas aussi forte que je le pensais. Le concours m’a aussi aidé à développer mes talents en communication. Je me suis exprimée à la radio et à travers d’autres médias.»

Fin prête à relever le défi, elle recherche actuellement les meilleurs sponsors pour le concours en Chine. Sa tenue nationale sera confectionnée par Lionnet et Fauzou. «Je suis très pointilleuse au niveau de ce que je vais porter pour représenter l’île. J’ai aussi une image à projeter. Je dois dire toutefois que rien ne m’est imposé. Les organisateurs me demandent mon avis et j’ai droit à la parole.»

Mrs Mauritius 2013 a présenté son costume national le vendredi 8 novembre. On espère qu’elle ne sera comparée à un cocktail tropical comme notre malheureuse Miss Mauritius, Diya Beeltah, qui s’est retrouvée bien malgré elle dans les colonnes du Telegraph.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x