Chris Froome prend les commandes

Avec le soutien de
Si l?étape inaugurale du Tour, mercredi, et qui vit la victoire au sprint du Réunionnais Fabrice Bénard, ne restera pas dans les mémoires, celle d?hier, sur les routes du Sud-Est, a, elle, donné lieu à un spectacle de choix. Notamment, comme attendu, sur les quelque redoutables 18 km de faux-plat montant entre Mahébourg et Curepipe. Un tronçon où justement le Sud-Africain Chris Froome a su afficher hier ses véritables qualités de rouleur pour dominer de la tête et des épaules tous les autres favoris à la victoire finale, dont l?ex-pro français Armand de Las Cuevas. ?Cette fois, je suis venu définitivement pour la victoire dans le Tour. L?étape du jour a été très dure, mais j?ai réussi à m?emparer du maillot jaune. Je vais maintenant voir venir?, laissait entendre Chris Froome. En fait, en dépit de maintes tentatives d?échappée après le départ, à Curepipe également, l?issue de l?étape n?allait se dessiner qu?à la sortie de Mahébourg. Certes, certains des mal lotis au classement général, à l?instar du champion de Maurice en titre, Mike Chong Chin, parvinrent de nouveau à s?extirper du peloton. Mais toutes ces échappées ne firent pas long feu. Aussi, c?est à partir du 85e km, alors que Chistoff Van Heerden, le coéquipier de Chris Froome, se retrouvait seul en tête avec près d?une minute d?avance sur le peloton, que la grande bagarre allait être déclenchée. Et ce, en particulier sous les coups de boutoir d?Armand de Las Cuevas. Somptueux duel Froome-De Las Cuevas Cependant, réagissant aussitôt, quatre protagonistes, soit Chris Froome, les Réunionnais Stéphane Lucilly et Sébastien Hoareau ainsi que le numéro un mauricien, Yannick Lincoln, prirent la roue du Français. Alors que, derrière, bien vite, on notait une première victime en la personne du porteur du maillot jaune lui-même, à savoir le Réunionnais Fabrice Bénard. Quelques hectomètres plus loin, de ce groupe de tête à la poursuite de Van Heeden, il n?allait rester que Chris Froome et De Las Cuevas, les trois autres unités, dont notre compatriote Yannick Lincoln, ayant à leur tour lâché prise. Dès lors, on devait assister à un somptueux mano a mano entre Froome et De Las Cuevas. Mais, grâce à sa plus grande fraîcheur physique, le Sud-Africain allait décramponner le Français avant d?avaler également Van Heeden et rallier ensuite l?arrivée en solitaire tout en étant crédité de 2h24m36s pour les 95,1 km. Une victoire suffisante pour qu?il endosse le maillot jaune. Van Heeden, lui, finissait deuxième devant De Las Cuevas. Alors que Yannick Lincoln, pour lequel le tronçon Mahébourg-Curepipe s?est avéré une fois encore fatal, terminait 7e, à 3m03s de Chris Froome.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires