Chelsea en leader impérial, Liverpool s''enfonce

Avec le soutien de

Chelsea se maintient dans sa position de favori pour le titre en écrasant Sunderland (7-2), après la 22e journée du championnat, le samedi 16 janvier. En revanche, le passage à vide continue pour Liverpool, tenu en échec à Stoke (1-1).
&nbsp
Chelsea a fait honneur à son rang de leader du championnat d''''Angleterre en écrasant Sunderland (7-2) le samedi 16 janvier&nbsp pour renforcer son statut de favori de la compétition lors de la 22e journée.

Vainqueur à domicile de Burnley grâce à un Dimitar Berbatov en net progrès, à Wayne Rooney et au premier but anglais du jeune Sénégalais Mame Diouf, son dauphin, Manchester United a fait moins forte impression, attendant la seconde période pour s''imposer (3-0).

Manchester City a connu sa première défaite de l''ère Roberto Mancini, battu à Everton sur un coup franc de Steven Pienaar (36) et un penalty de Louis Saha (45+4). Après ce revers, les Citizens abandonnent leur 4e place à Tottenham, pourtant tenu en échec à domicile par un relégable, Hull (0-0).

Arsenal, 3e, se déplace à Bolton ce dimanche 17 janvier, sans droit à l''erreur si les Gunners veulent rester dans la course.

Leurs rivaux londoniens de Chelsea ressemblent de plus en plus à des champions. Après une pause imputable aux intempéries, les Blues ont envoyé une réponse cinglante à ceux qui espéraient que leur impact offensif pâtirait de l''absence de Didier Drogba, parti à la Coupe d''Afrique des Nations.

"Ce fut peut-être notre meilleur match de la saison", s''est félicité Carlo Ancelotti, comme pour insister sur l''inocuité de l''absence de ses Africains (Michael Essien, Jon Obi Mikel et Salomon Kalou sont aussi en Angola).
Retour en fanfare d''Anelka

Auteur d''un doublé pour son retour de blessure, le Français Nicolas Anelka a été époustouflant, tandis que Florent Malouda, qui a inscrit un but splendide d''une frappe du droit de 20 m, a pleinement tiré profit de sa première titularisation en championnat depuis son exclusion contre Birmingham fin 2009.
Frank Lampard (deux fois), Ashley Cole et Michael Ballack ont également trompé le pauvre Marton Fulop.

Tenu en échec à Stoke (1-1) à cause d''un but concédé en fin de match, Liverpool, 7e, s''enfonce dans la crise après avoir vu l''arbitre lui refuser un penalty et un poteau renvoyer une tête de Dirk Kuyt dans le temps additionnel.

Son entraîneur Rafael Benitez est désormais donné partant par les bookmakers alors que la 4e place, qualificative pour la prochaine Ligue des champions, semble de plus en plus difficile à atteindre, malgré l''apport de la recrue argentine Maxi Rodriguez, entré en fin de match.

Et l''avenir n''est pas rose: Fernando Torres et Steven Gerrard sont de nouveau blessés, tout comme l''un des rares Reds à tirer son épingle du jeu cette saison, l''Israélien Yossi Benayoun.

Dans la lutte pour le maintien, Wigan a obtenu une victoire précieuse à Wolverhampton (0-2), notamment grâce au Français Charles N''Zogbia, en pleine forme.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires