Chavry, Cerveaux et Pithiah les trois nouveaux venus

Avec le soutien de
Pas de Coupe du monde à la télévision pour les internationaux mauriciens. Ceux qui font partie du Club M vivent à l’heure seychelloise depuis hier soir. Ils ont rallié cet archipel en vue du début du tournoi organisé par le gouvernement des Seychelles dans le cadre du 30e anniversaire de l’indépendance du pays. Une semaine de compétition qui est d’une grande importance pour notre sélection eu égard aux échéances importantes à venir. Pour cette tournée, les deux entraîneurs, France L’Aiguille et Rajen Dorasami, ont largement modifié l’escouade. Surtout par rapport à l’effectif qui avait participé à la Cosafa Cup en avril dernier au Lesotho. « C’est un moyen de juger et jauger le potentiel d’un plus grand nombre de joueurs et ensuite voir plus clair dans le processus de reconstruction du Club M », expliquent les deux coaches de Maurice. Ce tournoi triangulaire amical pourrait s’avérer grandiose pour trois éléments de notre sélection. Fabrice Pithiah, Jean-Pierre Cerveaux et Frédéric Chavry en sont à leur première apparition dans le Club M. « Ce sont trois joueurs qui ont démontré beaucoup de qualités au sein de leur club dans le championnat local et nous leur donnons leurs chances en équipe nationale », affirment France L’Aiguille et Rajen Dorasami. Fabrice Pithiah, Jean-Pierre Cerveaux et Frédéric Chavry sont les trois seuls nouveaux venus dans la sélection. Et forts de leurs nombreuses qualités, ils ont l’espoir de se faire une petite place au soleil au sein du Club M dans l’optique d’un rajeunissement du groupe. Si pour Pithiah, cette sélection en équipe A est une suite logique étant déjà un cadre des sélections de jeunes, pour Cerveaux et Chavry, c’est la cerise sur le gâteau. Les défenseurs de l’ASVP et de Pamplemousses SC ont obtenu leur ticket pour les Seychelles après avoir fourni des prestations intéressantes dans leur club respectif. Le grand retour de Tony François Hormis les Pithiah, Cerveaux et Chavry, sept changements sont intervenus dans la sélection nationale. Les Doro, Jubeau, Edouard, L’Enflé, Marquette et consorts ont cédé leurs places à des jeunes comme Macoa, Estazie, Bell, Pauline et Gobin pour ne citer que ceux-là. Mais l’événement, c’est bien le grand retour en équipe nationale de Tony François. À 35 ans, l’attaquant de Pamplemousses renaît de ses cendres. Sa précédente sélection doit remonter à des années, mais son rappel au sein du Club M est mérité car il ne faut pas oublier qu’il a terminé meilleur buteur de la Super League. « Tous ces joueurs ne sont pas en sélection par pur hasard », déclarent les deux mentors du Club M qui font quand même toujours confiance aux cadres comme Spéville, Mourgine, Bayaram et Jeannot. Chez les expatriés aussi, quelques chamboulements sont à noter. Ricardo Naboth et Christopher Perle ont été laissés sur la touche. Seuls Cundasami, Louis et Godon figurent dans le groupe. Cette tournée en terre seychelloise est loin d’être un tournoi purement amical pour le Club M. Il en va en effet de son prestige et de son honneur. En tout cas, ce sera une compétition idéale pour remettre l’équipe sur les rails en vue des éliminatoires de la CAN et des Jeux des îles l’année prochaine.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires