Champions League : Gattuso regrette son geste

Avec le soutien de

Battu mardi par Tottenham (1-0), le Milan a été très nerveux, à l''image de Gattuso dont le geste sur l''entraîneur adjoint anglais devrait être puni.

Gennaro Gattuso le reconnait : il a «perdu la tête». Le milieu de terrain de l''AC Milan s''est exprimé quelques minutes après avoir assené un coup de tête à l''entraîneur adjoint de Tottenham Joe Jordan, mardi soir lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions entre les deux clubs à San Siro (victoire des Spurs 1-0, but de Crouch). «J''ai perdu la tête et je suis responsable, j''ai fait quelque chose que je n''aurais pas dû faire. Jordan me cassait les c... durant la seconde période mais cela ne justifie pas ma réaction», a affirmé l''Italien.

Juste après le coup de sifflet final, Gattuso, torse nu, était venu donné un coup de tête à Jordan qu''il avait déjà violemment repoussé à la 58e sur le bord du terrain. «J''étais énervé par les mots que j''avais échangés avec Jordan. On parlait tous les deux en écossais car j''ai joué dans son pays à Glasgow (aux Rangers, Ndlr) mais je ne vais pas révéler ce qui a été dit. J''ai commis une erreur de faire ce que j''ai fait à une personne plus âgée que moi. Je vais attendre et voir ce (que l''UEFA) va décider», a précisé Gattuso. M. Lannoy, l''arbitre français de la rencontre, n''a pas sanctionné le capitaine milanais.

L''entraîneur de l''AC Milan, Massimiliano Allegri, a admis qu''il s''attendait à ce que Gattuso soit sanctionné. «Je n''ai pas aimé ce qui s''est passé, ce n''est pas beau à voir, et évidemment cela va être étudié (par l''UEFA). Il y a certainement une raison qui explique pourquoi il a agi comme ça mais cela n''excuse rien.»

Photo : San Siro, mardi soir, 58e minute du match Milan-Tottenham : Gennaro Gattuso s''en prend vivement à Joe Jordan, l''adjoint du coach des Spurs.

Flamini plus fair-play

Selon le quotidien français, L''Equipe, Mathieu Flamini est allé s''excuser après la rencontre dans le vestiaire anglais auprès de Vedran Corluka, victime en seconde période d''un violent tacle du milieu français (55e) et contraint de quitter la pelouse avant la fin. Une faute pour laquelle Flamini a écopé d''un avertissement et qui a laissé des traces sur la cheville droite du Croate. Ce dernier a quitté la Lombardie en béquilles.

Sources: AFP &amp l’Equipe.fr

AFP & lEquipe.fr

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires