Championnats du Commonwealth : Maurice prête pour le défi indien

Avec le soutien de

C’est en toute sérénité que l’équipe mauricienne de boxe met le cap sur l’Inde ce soir. Huit boxeurs y disputeront les championnats du Commonwealth de boxe du 11 au 19 mars au Talkatora Stadium à New Dehli. Les sélectionnés ont passé les tests-matches sans grand mal. Ces derniers ont été jaugés en situation de combat, à quatre reprises, durant la semaine écoulée. Ils ont été en action face à des boxeurs de l’équipe indienne de l’Etat du Maharashtra, en stage chez nous du 26 février au 6 courant.

Pour les championnats du Commonwealth, la commission technique de l’Association mauricienne de boxe (AMBA) a misé sur des éléments chevronnés comme Bruno Julie (56 kg) et Richarno Colin (64 kg). Des moins aguerris, comme Afzal Hossen (49 kg), seront testés pour la première fois à ce niveau, alors que John Colin (60 kg), Oliver Lavigilante (52 kg), Nivesh Gyadin (69 kg) et Rodney Prosper (81 kg) devront confirmer.

Au cours de ces championnats, l’équipe devra s’adapter aux nouvelles catégories. En effet, la compétition se déroule dans les dix nouvelles catégories approuvées par le bureau du comité exécutif de l’Association internationale de boxe en août 2009.

Frustration

« Ces championnats sont également une occasion pour nous de vérifier si nos éléments sont dans les bonnes catégories », explique le Directeur technique national (DTN), Jean-Claude Nagloo. Avec la nouvelle configuration, le champion d’Afrique des 57 kg est passé chez les 60 kg.

« Ce n’est pas encore définitif qu’il reste dans cette catégorie pour le reste de la saison. Mais nous voulons voir comment il se débrouille », explique Judex Bazile.

La décision a, tout de même, soulevé la frustration chez Jonathan Sutton, jusqu’ici le n° 1 des poids légers. « On n’a pas eu de test-match, l’un contre l’autre. Comment est-ce que ce choix a été fait ? », se demandet-il. Le DTN explique qu’aucun boxeur n’a été privilégié.

« Des observations ont été faites lors des assauts dirigés par l’équipe technique. Et puis, Jonathan a eu plusieurs occasions de faire ses preuves, mais, jusqu’ici, nous n’avons pas eu les performances attendues. Psychologiquement, il ne suit pas lors des grands événements. Néanmoins, il aura d’autres chances », affirme Jean-Claude Nagloo.

Après les Championnats d’Afrique, les Jeux de la Francophonie, les Championnats du Monde et la President’s Cup en 2009, John Colin, 19 ans, enchaîne avec les Championnats du Commonwealth. Samedi dernier, il n’est pas monté sur le ring tout comme Cédric Olivier.

« Les deux souffrent de blessures superficielles. Pour ne pas prendre de risques, nous les avons mis au repos », fait ressortir Judex Bazile. Quant à nos meilleures chances de médailles, Bruno Julie et Richarno Colin, ils ont pris leurs marques. « Les deux gèrent bien leurs début de saison », lâche-t-il. L’objectif pour les championnats du Commonwealth, c’est d’aller le plus loin possible.

Lors de la dernière édition en Angleterre, Bruno Julie avait été sacré champion des 54 kg.


&nbsp

Jennifer PNLOPE-LEBRASSE

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires