Championnat du monde des clubs - L''Inter toute puissante

Avec le soutien de

L''''Inter a remporté le Mondial des Clubs en battant le Tout-Puissant Mazembe en finale (0-3). Les Milanais ont fait la différence en quelques minutes grâce à Pandev (13e) et Eto''o (17e). Biabiany a conclu à la 85e minute.

L''Inter, auteur d''un triplé historique sous Mourinho, a remporté le Mondial des clubs devant une équipe du Tout-Puissant Mozembé paralysée par l''enjeu, grâce à des buts de Pandev (13e), Eto''o (17e) et Biabiany (85e). Un sacre qui va apporter un peu de réconfort et de répit à l''Espagnol Rafael Benitez, très critiqué depuis qu''il a pris la succession de José Mourinho. Après un début de saison raté, son équipe n''occupe, en effet, que la 7e place du Championnat d''Italie, à 13 points de l''AC Milan, le leader.

Même avec deux&nbsp matches en retard à disputer, les Nerazzurri auront du mal à revenir sur les équipes de tête. Si l''Inter a enlevé samedi son quatrième trophée en 2010, après le Calcio, la Coupe d''Italie et la Ligue des champions, il n''a pas totalement convaincu par son jeu. Mais il s''est montré d''un grand réalisme et a profité au maximum des errements défensifs des champions d''Afrique. Ainsi, après une entame de match marquée par l''intrusion d''un spectateur sur le terrain, l''Inter a tué tout suspense en cinq minutes.

Samuel Eto''o, deuxième meilleur marqueur du Calcio, servait Goran Pandev dans le dos de la défense de Mazembe, le Macédonien n''avait plus qu''à marquer d''un pointu à ras du sol (13e). Quatre minutes plus tard, , le Camerounais doublait la mise, également à ras du sol. La partie était dès lors quasiment terminée, ce qui n''avait pas du tout refroidi l''enthousiasme des supporteurs africains, très bruyants et colorés, dans les tribunes.

Au retour des vestiaires, les double champions d''Afrique sont sortis de leur torpeur et auraient mérité de marquer au moins un but comme à la 65e minute où Julio Cesar avait dû boxer un ballon fuyant venu de la droite, ou à la 74e quand Kaluyituka, seul devant le portier de l''Inter, avait trop poussé son ballon. Mais la meilleure occasion de Mazembe survenait à la 79e quand une reprise à bout portant de Kaluyituka avait été repoussée d''une belle parade par Julio Cesar. Le 3eme but est inscrit par le&nbsp Français Jonathan Bianiany, (85e). Les Milanais, vainqueurs en 1964 et 65 de la Coupe intercontinentale, l''ancêtre du Mondial des clubs, ramènent en Europe le trophée pour la quatrième fois après l''AC Milan (2007), Manchester United (2008) et le FC Barcelone (2009).

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x