Chagos: La création d’une ferme marine au centre de controverses

Avec le soutien de

Une réserve marine comparable à la Grande Barrière de Corail pourrait voir le jour dans les eaux des Chagos. Les Chagossiens sont contre ce projet, même s’il pourrait être un moyen pour eux de retrouver leurs îles.

C’est un article de Frank Pope publié dans le Times  du 23 janvier 2009 qui mentionne Le projet de la création d’une réserve marine dans les eaux de l’archipel Chagos. Plusieurs groupes d’écologistes ont exprimé leur intérêt pour ce projet. Regroupés au sein du Chagos Environment Network (CEN), ils comptent présenter un premier plan de ce projet à la Royal Society de Londres vers la mi-mars.

L’article qui  crée une polémique. Selon l’auteur  «les descendants des Chagossiens hésiteraient à retourner sur l’archipel». Mais ces déclarations ne sont pas du goût des Chagossiens qui luttent toujours pour obtenir leur retour dans l’archipel. Ces derniers ont fait parvenir un communiqué au Foreign Commonwealth Office (FCO) pour exprimer leur désaccord.

S’il ne fait pas mention du retour des Chagossiens, Frank Pope explique que la réserve marine devra être  administrée par la Grande Bretagne afin de sauvegarder toutes ces richesses.

Mais, Simon Hughes, secrétaire du Chagos Conservation Trust (CCT), joint au téléphone par lexpress.mu déclare «cette réserve marine sera bénéfique à tout le monde même pour les Chagossiens.» Répondant à la question du relogement de tous les Chagossiens dans l’archipel, Simon Hughes explique qu’il n’est pas en mesure d’y répondre. Cependant, il soutient que «les Chagossiens trouveront du travail sur l’île si ce projet se concrétise.»

Olivier Bancoult, le leader du Groupe Réfugiés Chagos (GRC) est, pour sa part, catégorique. «Nous sommes contre la création d’une ferme marine sur notre archipel. Ils prennent des décisions sans nous consulter et ils veulent qu’on soit d’accord», explique-t-il.

Olivier Bancoult  estime que les Chagossiens ne veulent plus se laisser berner. «Nous ne changerons pas d’avis tant qu’on ne sera pas assis à la table de négociation», ajoute-t-il. Affaire à suivre…

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires