Chaîne de Ponzi: 1 372 victimes déclarées pour un montant de Rs 572 millions

Avec le soutien de

Le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval a fourni, en réponse à la Private Notice Question (PNQ), des détails précis sur l’ampleur de l’arnaque impliquant sept compagnies d’investissement. La plus grande fraude demeure celle de Whitedot.

1 372 personnes ont porté plainte à la Banque de Maurice, à ce jour, contre sept compagnies d’investissement. Les enquêtes menées par la Central Criminal Investigation Departement (CCID) ont conclu à l’arrestation de 33 personnes. Parmi, 24 ont été relâchées sous caution et neuf sont toujours détenues par la police.

Il ressort également que les autorités du secteur financier, dont la Financial Intelligence Unit (FIU) et la Financial Services Commission (FSC), ont été mises au parfum de la fraude en avril 2012. Mais ce n’est qu’en mars dernier que le dossier a été transféré à la police.

Dans le cas de Whitedot, ils sont 1 213 personnes à s’être enregistrées auprès de la Banque de Maurice comme investisseurs arnaqués. Le montant de la fraude dans ce cas est de Rs 530 millions.

L’enquête lancée par le CCID a mené à l’arrestation de 17 personnes dont cinq sont toujours en détention. L’enquête de la police a également permis de récupérer la somme de Rs 1,5 millions. Deux terrains, 37 voitures et 11 motocyclettes ont été saisis. Un coffre se trouvant dans une banque commerciale a été mis sous scellé alors que 57 comptes bancaires ont été bloqués.

154 clients de Sunkai Co. Ltd, qui a des liens indirects avec Whitedot, disent avoir été escroqués d’un montant total de Rs 39 millions. Dix des principaux dirigeants et autres agents de la compagnie ont été inculpés par le CCID. Neuf d’entre eux ont retrouvé la liberté conditionnelle.

Une somme de Rs 22,5 millions a été récupérée auprès des suspects ainsi que des chèques totalisant les Rs 128,4 millions. Un terrain, trois appartements, 18 comptes bancaires, trois véhicules ont été mis sous scellé. 

Cinq autres plaintes ont été enregistrées, notamment contre les compagnies Je T’aime Marketing, GN Wealth Management Ltd, Emidore Trading Co Ltd et Helene & Partners. Ce qui a mené à cinq nouvelles arrestations.

Le ministre des Finances a expliqué que le CCID a ouvert plusieurs enquêtes sur d’autres compagnies qui pourraient également être impliquées dans des cas de fraude. Il n’a, cependant, pas révélé le nom des compagnies concernées, expliquant que cela pourrait prêter préjudice à l’enquête.

En ce qu’il s’agit des suspects qui ont quitté le pays, Xavier-Luc Duval a balancé le nom de Razala Johur qui a quitté le pays avant que l’affaire n’éclate au grand jour.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires