Certains ex-ministres du MSM vont retourner au gouvernement, selon Ashok Jugnauth

Avec le soutien de

Le comité central du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM) et celui de l’Union Nationale (UN) se sont réunis&nbsp ce samedi 30 juillet. Ashok Jugnauth, le leader de l’UN, prévoit que certains députés MSM rejoindront le Parti Travailliste bientôt, le parti soleil, lui, se refuse à tout commentaire.

Le leader de l’Union Nationale (UN), Ashok Jugnauth, estime que certains ministres démissionnaires feront un « retour un bercail » très prochainement, c’est-à-dire reprendront&nbsp leurs postes&nbsp au sein du gouvernement. Autre probabilité, très forte, toujours selon Ashok Jugnauth : certains membres du parti soleil rejoindront le Parti Travailliste bientôt.

« Si le MSM nous avait écouté, il allait être un parti politique solide au sein de l’alliance MSM/MMM. Finalement, ils ont décidé d’en faire qu’à leur tête », a déclaré Ashok Jugnauth, à l’issue de la réunion du comité central de l’UN, ce samedi 30 juillet, à St Pierre. Commentant la démission en bloc des six ministres du MSM, mardi dernier, le leader de l’UN affirme que « Pravind Jugnauth aurait dû attendre le retour du Premier ministre avant de prendre une telle décision ». Une démission qu’il qualifie d’ailleurs, avec humour, de « séparation politique loyale », faisant ainsi référence à une déclaration de Pravind Jugnauth à l’effet que le MSM constituait une «&nbsp opposition loyale ». C’était bien sûr avant les élections générales de mai 2010 et avant la conclusion d’une alliance entre le MSM et le Parti travailliste.

En ce qui concerne&nbsp l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) sur les malversations alléguées entourant le rachat par l’Etat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions, Ashok Jugnauth partage le même avis que le leader du MMM, Paul Bérenger. Il a, lui aussi, des doutes quant aux retombées de cette enquête de la commission anti-corruption.

De son côté, le MSM a réuni son comité central, à partir de 14h00 ce samedi 30 juillet, au bâtiment du Sun Trust, à Port-Louis. Cependant, les membres du parti soleil se sont refusé à tout commentaire à l’issue de cette réunion. Le leader du MSM, Pravind Jugnauth avait convoqué son comité central à la suite de la démission des six ministres de son parti, mardi dernier. Interrogée par lexpress.mu, l’ancienne ministre de la Sécurité sociale, Leela Devi Dookhun-Lutchman, a répondu qu’elle ne fera aucune déclaration ou commentaire, ni sur les travaux du comité central du parti, ni sur l’actualité politique.&nbsp « Nous suivons la ligne du parti », a-t-elle dit.&nbsp Les partisans du MSM présents au Sun Trust ce samedi après-midi, ont pour leur part, réitéré leur solidarité avec leur leader Pravind Jugnauth. « Nous sommes dans l’Alliance de l’Avenir et nous y resterons. Notre leader est sincère avec son parti et nous le sommes autant envers lui », lâche un activiste du parti orange.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires