Caution et reconnaissance de dette pour les quatre dirigeants du MSM

Avec le soutien de

La magistrate Priscilla Veerabadrun accorde la liberté conditionnelle à Showkatally Soodhun, Ravi Yerrigadoo, Leela-Devi Dookhun et Emmanuel Leung Shing. Une charge de participation à une manifestation illégale a été retenue contre eux.

Le député correctif, Showkatally Soodhun, l’ancien ministre des Sports, Ravi Yerrigadoo, la députée Leela-Devi Dookhun, et l’ancien ministre de la Justice Leung Shing ont été autorisés à rentrer chez eux après avoir fourni une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 25 000 chacun. Ils ont été traduits devant la magistrate Priscilla Veerabadrun siégeant en cour de district de Port-Louis en ce début d’après-midi, pour avoir manifesté devant les locaux de La Sentinelle dans la capitale.

Les accusés ne sont pas autorisés à quitter le pays avant la fin de cette affaire puisqu’une objection à quitter le pays a aussi été déposée en cour par la police. Ils devront se présenter en cour le lundi 25 mai.

Emmanuel Leung Shing a, quant à lui, deposé une motion pour que la cour l’autorise à quitter le pays le 14 mai. Il doit, en effet, se rendre en France et en Angleterre du 14 mai au 2 juin. La motion sera entendue le 11 mai prochain.

Ces dirigeants du MSM sont défendus par Rubina Jadoo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires