Caution de Rs 25 000 et reconnaissance de dettes de Rs 200 000 pour Zouberr Joomaye

Avec le soutien de

Accusé de complot en vue de porter atteinte à la l’intégrité du Premier ministre&nbsp&nbsp dans l’affaire MedPoint, Le Dr Zouberr Joomaye a été inculpé devant la Cour de district de Port-Louis. Ses avocats contestent l’accusation provisoire et demandent l’abandon des poursuites.

Le Dr Zouberr Joomaye a été arrêté par le Central Criminal Investigation Department (CCID) en début d’après-midi, ce mardi 27 septembre. Après avoir été entendu pendant six heures la veille, il est retourné aux Casernes centrales ce matin pour reprendre sa déposition.

A la fin de son interrogatoire, il a été arrêté et traduit devant le magistrat Santokee siégeant en Cour de district de Port-Louis. Il s’est acquitté d’une caution de Rs 25 000 et a signé une reconnaissance de dettes de Rs 200 000 afin de retrouver la liberté.

Le Dr Zouberr Joomaye avait rapporté à Paul Bérenger des propos de l’ex-ministre Showkutally Soodhun à l’effet que Navin Ramgoolam serait intervenu pour favoriser l’achat de la clinique MedPoint par l’Etat.&nbsp Le leader de l’opposition en avait fait état lors d’une conférence de presse. Le chef du gouvernement a porté plainte et le CCID mène une enquête.

Selon l’acte d’accusation, le candidat battu du Mouvement Militant Mauricien (MMM) dans la circonscription No. 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac) aurait, le 1e juillet dernier, comploté avec Showkutally Soodhun. Leur objectif aurait été d’inventer une rencontre entre le Dr Krishan Malhotra, propriétaire de la clinique MedPoint, et Navin Ramgoolam. Ils sont aussi accusés d’avoir affirmé que ce dernier aurait téléphone au Chief Government Valuer afin de commanditer une deuxième évaluation de la clinique à être rachetée par l’Etat.

Déposition de Nuvin Deerpalsing

Après ce deuxième exercice, la valeur estimée de la clinique est alors passée de Rs 75 millions à Rs 125 millions. Le gouvernement a, par la suite, fait l’acquisition de l’établissement hospitalier en y ajoutant Rs 19,7 millions pour le matériel.&nbsp

La police se base également sur la déposition de Nuvin Deerpalsing, le frère de Nita Deerpalsing, la directrice de communication du Parti Travailliste, sur les propos qu’aurait tenus « son ami » Zouberr Joomaye pour justifier la charge de complot.

Nuvin Deerpalsing, qui est un proche de Zouberr Joomaye, a consigné une déposition contre ce dernier le 14 août dernier au poste de police de Floréal dans laquelle il révèle la teneur d’une conversation qu’il aurait eue avec « son ami » quelques jours auparavant.

Showkutally Soodhun, l’autre protagoniste de ce complot allégué, est, lui, entendu ce mardi 27 septembre aux Casernes centrales par les enquêteurs de la CCID. Il devrait lui aussi être arrêté et sera sans doute accusé de complot.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires