Carburants : Première décision du Petroleum Pricing Committee, et irritation de l’ACIM

Avec le soutien de

Le Petroleum Pricing Committee, qui a pris la relève de l’Automatic Pricing Mechanism, a révisé à la hausse, hier, vendredi 21 janvier, les prix du diesel et de l’essence. Une décision qui provoque l’irritation des consommateurs, d’autant plus que, comme le souligne, l’Association des consommateurs de Ile Maurice (ACIM), cet exercice s’est déroulé dans un manque de transparence.

Lors de sa réunion hier, le Petroleum Pricing Committee (PPC) a décidé que le prix de l’essence passe de Rs 44,70 à Rs 48,50 et celui du diesel de Rs 35,50 à Rs 39,90. S’exprimant sur Radio One ce matin, Jayen Chellum de l’ACIM regrette le manque de transparence dans le fonctionnement du PPM. D’autant plus que la création de cette instance pour la fixation des prix des carburants a été annoncée depuis plusieurs semaines et que le ministère de l’Industrie et du Commerce avait largement le temps de consulter toutes les parties concernées et de donner des indications sur son fonctionnement.

C’est en effet, le 6 novembre dernier que Showkutally Soodhun avait annoncé la création de cette instance pour remplace l’APM. Il avait précisé que le gouvernement avait opté pour une formule moins complexe pour calculer les prix des carburants. « Nous voulons revoir tout le mécanisme, pour que tout le monde puisse sortir gagnant. Ainsi la population n’aura plus à s’interroger ni s’inquiéter des prix des carburants », avait déclaré Showkutally Soodhun.

Un mois plus tôt, dans la soirée du lundi 4 octobre, lors de ce qui sera la dernière réunion de l’APM, le prix de l’essence était passé de Rs 42,65 le litre à Rs 44, 70, alors que le prix du diesel et celui de l’huile lourde étaient restés inchangés à Rs 35, 50 le litre et à Rs 15, 30 le litre, respectivement.

Soulignons que le PPC est présidé par Kai Suet Li Fa Cheung, directrice du Bureau central des statistiques et comprend les membres suivants : Anil Kumar Kokil, du ministère des Finances Raj Bikoo et Radhamohun Mungur, du ministère de l’Energie et des Services publics, Raffique Noormohammad, du ministère de l’Industrie et du Commerce, Jain Seegoolam, du ministère de la Protection des consommateurs, ainsi que Yousouf Salemohamed, Arnaud Godère et Renganaden Padayachy.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires