Carburants : Paul Bérenger réclame la résiliation du contrat de Mangalore Refineries

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) a, lors d’un point de presse, le samedi 21 avril, réclamé que soit résilié, le contrat de Mangalore Refineries pour la fourniture de carburant à Maurice. Il a&nbsp aussi demandé au président de l’Equal Opportunities Commission de se retirer de cette instance.

«&nbsp C’est l’occasion résilier le contrat de Mangalore Refineries »,&nbsp cette déclaration est du&nbsp leader de l’opposition. Il tenait sa conférence de presse hebdomadaire, le samedi 21 avril 2012 à l’hôtel Le Labourdonnais à Port-Louis.&nbsp Paul Bérenger commentait la situation en ce qui concerne la fourniture des carburants à Maurice par Mangalore Refineries. En effet, la firme indienne a cessé ses opérations en raison de la sécheresse.

Le leader du MMM a rappelé que son parti a toujours été contre l’approvisionnement du pays en carburants auprès d’un seul&nbsp fournisseur. Il souhaite que la State Trading Corporation lance des appels d’offres internationaux. Le gouvernement devrait par la même occasion revoir le contrat de Betamax pour le transport des carburants vers Maurice, estime le chef de l’opposition.

Paul Bérenger est aussi revenu sur la nomination des membres de l’Equal Opportunities Commission (EOC).&nbsp Il a tenu à préciser qu’il avait reçu&nbsp un appel téléphonique du Premier ministre vers 12h30, le jeudi 12 avril 2012. Le chef du gouvernement l’informait qu’il lui enverrait les noms et les CV’s des personnes qu’il se proposait de nommer à l’EOC. Les documents, dit Paul Bérenger, sont arrivés dans l’après-midi et il en a pris connaissance tard dans la soirée. Il n’avait même pas eu le temps de faire une réponse au Premier ministre que le lendemain le conseil des ministres a procédé à la nomination des membres de la EOC.

Le leader de l’opposition affirme qu’il n’est pas d’accord avec le choix du gouvernement «&nbsp Le président de la commission n’est pas à sa place et je lui conseille gentiment de se retirer tranquillement », a déclaré Paul Bérenger à l’attention de l’avocat Brian Glover, fraîchement nommé à la présidence de l’EOC.

Le leader du MMM a aussi révélé que des documents d’archives, seront bientôt déclassés par les autorités britanniques. Certains concernent le British Indian Ocean Territory, dont font partie les Chagos. Il a demandé que le gouvernement envoie à Londres, l’historien Joecelyn Chan Low, qui est aussi chef de faculté à l’université de Maurice. «&nbsp Chan Low est un spécialiste de cette période de l’histoire de Maurice, il pourra trouver des documents qui nous permettent de connaître la vérité sur ce qui s’est passé à l’époque pré-indépendance », affirme le leader du MMM.

Auparavant, Paul Bérenger avait commenté&nbsp la semaine politique. Il estime que l’assemblée des délégués du MMM, le samedi 14 avril et la conférence de presse de sir Anerood Jugnauth le mercredi 18 avril ont été deux grands succès pour l’Alliance MSM-MMM. En revanche, il trouve que le camp gouvernemental a essuyé deux échecs : la présentation du discours programme et l’interview du Premier ministre par les journalistes des radios.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires